Sélection Agriculture

  • La terre n 2 - grippe aviaire - mars 2021 - le magazine du vivant Nouv.

  • Agricultrice, une vie à part Nouv.

    Lorsqu'elle met pour la première fois les pieds à la ferme, Camille n'imagine pas que son quotidien sera bientôt rythmé par les cris des cochons, les allées et venues des tracteurs, et le cycle des moissons. En tombant amoureuse d'Augustin, elle découvre une nouvelle vie, en pleine campagne, et troque sa tenue de citadine contre un bleu de travail.
    Elle doit alors se familiariser avec les exigences et la rudesse du monde agricole, jusqu'à devenir une agricultrice engagée, résolue à faire tourner l'exploitation malgré le spectre permanent de la faillite, de l'épuisement, et la difficulté à se faire une place dans ce monde d'hommes. Ce récit de la vie paysanne est écrit par Camille Beaurain qui a déjà témoigné de la mort de son époux et alerté l'opinion sur le suicide paysan.

  • Pourquoi les paysans vont sauver le monde Nouv.

    Les oubliés de nos assiettes.
    Ils nous nourrissent, et pourtant nous les maltraitons.Ils ont toutes les solutions pour répondre aux défis du développement durable, changement climatique, biodiversité, transition énergétique... Ils reverdissent la terre. La troisième révolution agricole a commencé dans les campagnes. Partout naît une agriculture de précision, de plus en plus propre, de plus en plus écologique.Alors pourquoi opposer les modèles au lieu de les associer  ? Pourquoi vouloir revenir à un passé où l'insécurité alimentaire était la norme ?
    Les paysans sauvent le monde. À nous de tout mettre en oeuvre pour les sauver.

    1 autre édition :

  • La pratique de la biodynamie Nouv.

    L'agriculture en biodynamie, selon les principes de Rudolf Steiner, se développe de plus en plus, tant au niveau des exploitants agricoles que des jardiniers amateurs. Ceci explique notamment le succès du calendrier lunaire et des ouvrages sur la technique de culture. Rudolf Steiner a eu de nombreux disciples. Hugo Erbe, peu connu, est sans doute l'un des plus intéressants. Il est à l'origine de principes novateurs en particulier avec des préparations nouvelles pour dynamiser les cultures. Pour la première fois, une traduction de ses travaux est publiée en français. Elle permettra de montrer l'importance qu'il a eu dans le mouvement de la biodynamie et la pertinence de ce mode de culture capable de nous rendre indépendants du système agro industriel. Hugo Erbe, élève de Rudolf Steiner, applique les principes de la biodynamie dans sa propre exploitation agricole. Suite aux explosions nucléaires de 1945, il a observé une grande perturbation au sein du monde élémental ainsi que l'arrêt de l'influence bénéfique de la biodynamie sur sa ferme. C'est à cette occasion qu'il oriente ses recherches sur de nouveaux principes de culture en biodynamie.

  • Le vin, la vigne et la biodynamie Nouv.

    Ouvrage de référence de Nicolas Joly, célèbre viticulteur de la Coulée de Serrant, fer de lance de la biodynamie, pour découvrir et s'initier à la biodynamie. Pour mieux saisir l'enjeu et les principes de cette méthode de culture à l'écoute de la nature, Nicolas Joly commence par retracer l'histoire des dégâts de l'agriculture moderne sur les vignes. Dans ce contexte d'industrialisation des procédés et de techniques agricoles, la biodynamie est avant tout un retour à une vinification naturelle, à un respect de la vigne et de l'environnement pour atteindre la meilleure expression du terroir possible.
    Cet ouvrage aborde tous les aspects de la biodynamie : comprendre les formes et leurs correspondances, utiliser les forces du vivant, se servir des cycles astrologiques, etc...

  • Et si l'agriculture était la solution ? ; l'agriculture française en 2030 ; les scénarios à l'horizon 2050 Nouv.

    Ce livre propose pour la première fois une analyse prospective des agricultures et des forêts françaises à l'horizon 2050. Il s'agit de regarder loin et en profondeur.

    Si des travaux sectoriels assez nombreux ont été conduits à l'horizon 2030 ou 2035, aucune analyse aussi dense et documentée n'a été proposée jusqu'à présent à l'horizon 2050. Or 2035 c'est déjà demain et 2050...après-demain. Cette prospective définit donc l'image la plus vraisemblable de l'agriculture française en 2035 puis, à partir de cette image, élabore des possibles, sous forme de scénarios, à l'horizon 2050.

    Cette réflexion donne donc à réfléchir sur l'avenir des agricultures et des forêts françaises à l'horizon 2050. Elle s'attache à dépasser une vision technique de l'agriculture et de la forêt. Sont explorés leurs rapports à l'alimentation, au commerce, à l'environnement, à la recherche et au développement des territoires pour les situer dans une vision prospective de l'évolution des marchés agricoles et alimentaires.

    Elle s'inscrit dans la stratégie d'anticipation des pouvoirs publics. L'objectif pour le ministère chargé de l'agriculture, de l'alimentation et de la forêt est bien d'anticiper les évolutions et la construction de l'avenir pour concevoir les politiques publiques qui doivent accompagner les profondes transformations des filières agricoles, agro-alimentaires, forestières et assurer leur développement.

  • L'academie d'agriculture de France ; une vision de l'agriculture francaise de l'entre-deux-guerres Nouv.

    Entre 1919 et 1939, l'agriculture a été étudiée par l'Académie d'agriculture de France (AAF). Quelle vision en résulte-t-il ? Les agriculteurs membres de l'Académie représentent la grande exploitation à salariés. L'exploitation familiale est cependant reconnue comme portant les vertus morales que requiert la "démocratie rurale". Le fait social considéré comme le plus marquant de la période est l'exode rural lié à la mécanisation. Jouant son rôle dans la défense de l'agriculture, l'Académie est une tribune où s'exprime la stigmatisation de la fiscalité. La revendication est systématique en faveur de mesures protectionnistes aux frontières. Conservatisme, protectionnisme, humanisme vis-à-vis des groupes agricoles défavorisés, défense de l'exploitation à salariés plutôt que l'exploitation familiale, louanges à l'égard de la "démocratie rurale", telles sont les valeurs de l'Académie d'agriculture de France durant l'entre-deux-guerres.

  • Management et marketing du vin ; opportunités pour les entreprises et enjeux pour la filière Nouv.

    Management et marketing du vin présente les défis et les enjeux auxquels se trouve confrontée la filière vitivinicole française.

    À partir des travaux de chercheurs en marketing et en management appliqués au secteur vitivinicole français, l'ouvrage analyse des résultats récents en termes de gouvernance, de compétitivité, de stratégies d'exportation et d'adaptation au changement climatique, d'application marketing et de positionnement des vins à l'international. À travers de nombreuses illustrations et études de cas, il fournit des outils managériaux et opérationnels ainsi que des grilles de lecture aux acteurs du secteur (producteurs, institutions, responsables de structures viticoles, acteurs de la distribution).

    Les professionnels de la filière, les universitaires, les étudiants et les passionnés du vin y trouveront des informations actualisées, des analyses approfondies et une réflexion stimulante sur les perspectives de ce secteur, à la fois traditionnel et innovant.

  • La production des bovins allaitants Nouv.

    « La production des bovins allaitants » est un guide complet qui expose les notions essentielles permettant de maîtriser les connaissances et les techniques du métier de l'éleveur. Il répond à l'ensemble des questions qu'il se pose :
    - Comment gérer son exploitation efficacement sur le plan économique et rentabiliser sa production ?
    - Quelles sont les bonnes pratiques d'élevage ?
    - Comment améliorer la qualité de sa production grâce à la génétique et au suivi du cycle de reproduction des animaux ?
    - Comment gérer la santé et le bien être de son troupeau ? Quelles sont les meilleures techniques de prévention ?
    De plus, les principales races sont présentées sous forme de fiches.
    Indispensable aux éleveurs et futurs éleveurs de la filière de production de viande bovine, cet ouvrage a été entièrement remis à jour avec :
    - les statistiques concernant la production de viande bovine aux niveaux mondial, européen et national ainsi que les dernières références économiques concernant les exploitations, afin que chaque exploitant puisse se situer - les nouvelles techniques de reproduction, les innovations de matériel pour la réalisation des inséminations artificielles, des transplantations embryonnaires, ainsi que l'actualisation des performances de reproduction - les connaissances en matière de génétique :
    évolution des index et de la génomie - l'évolution de la qualité des produits, de leur traçabilité, - la santé et le bien être animal, l'alimentation (approche du système « systali » , nouvelles recommandations alimentaires...), l'hygiène...

  • Cet ouvrage a pour finalité de pouvoir engager les agriculteurs à relever les menaces d'aujourd'hui à partir d'une démarche de risk management pour, si possible, les transformer en opportunités.
    Ici, ils ont choisi (mai 2019) :
    - de ne considérer que les risques éminents et sensibles et ceux qui pourront arriver demain, c'est à dire les défis des agriculteurs. : financiers, stratégiques, opérationnels auprès des exploitants agricoles.
    - de continuer de s'appuyer sur l'outil d'analyses des risques.

    Compte tenu des réglementations en cours, cet ouvrage se veut être une aide à la construction de documents officiels (DU, démarche RSE, livret d'accueil, etc.) Ainsi ne seront pas abordés les risques transférés vers l'assureur, vers le conseiller technique agricole car les auteurs ont considéré qu'ils étaient « acquis » et maîtrisés par tous.
    Les risques exposés dans ce guide ont été inventoriés à partir des réalités observées dans le monde agricole, dans la société actuelle et dans les attentes des agriculteurs.

  • Le retour à la terre est aujourd'hui un phénomène tendance, mais trop nombreux sont ceux et celles qui s'aperçoivent trop tard que leur projet n'a pas été complètement réfléchi et défini, ce qui se traduit par un échec économique et psychologique.
    Cet ouvrage expose de façon simple 10 clés fondamentales à maîtriser par tout futur éleveur d'ovins souhaitant s'installer dans les meilleures conditions, mais également pour les autres éleveurs, afin de contrôler leur conduite d'élevage, tout en respectant le bien-être de l'animal en élevages biologiques ou conventionnels.
    Dès qu'une clé met en évidence un point faible, il devient nécessaire d'engager une étude approfondie (avec l'aide de techniciens conseils, d'éleveurs, d'ouvrages spécialisés existants), et de dialoguer avec des confrères pour envisager les remèdes appropriés.

  • Vivre heureux... mais oui, bien sûr ! Tout le monde aspire au bonheur, voyons, c'est une évidence ! Le trouver, le faire grandir, le garder, le partager peut-être... Fuyons le malheur, par tous les moyens, notamment par la psychologie et la consommation. Mais, au fait, quel bonheur ? La joie, le plaisir, la félicité ?
    Peut-on encore parler de bonheur dans ce monde bouleversé, menacé, où les médias déversent quotidiennement jusque dans notre foyer le flot des informations épouvantables du monde ?
    Plus le niveau d'angoisse s'élève dans notre société anxiogène, plus on nous parle du bonheur, au point qu'on peut s'insurger contre la tyrannie du bonheur1. Et cela d'autant plus qu'on nous dit que chaque individu est responsable de son bonheur (donc de son malheur).
    Cet ouvrage entend montrer quelques clés pour vivre heureux à la ferme et ailleurs, tout en s'affranchissant, autant que possible, de la mode et sa tyrannie. Sans prétention toutefois, car il appartient à chacun de trouver sa voie.

  • Droit des jardins et des jardiniers Nouv.

    Pourquoi « les » jardins au pluriel ? Parce qu'il en existe une grande variété, qu'il s'agisse de leur situation (à la campagne ou à la ville, attenant ou pas à une habitation), de leurs caractéristiques physiques (au sol ou pas), de leur mode d'exploitation (individuel ou en commun) ou encore de leur objet (production et/ou agrément).
    Cet ouvrage est le résultat d'un important travail de recherche et de rassemblement de différentes informations, d'analyse de plusieurs milliers de décisions de la Cour de cassation et du Conseil d'état sur 50 ans et de nombreux textes nationaux et européens, et de synthèse.
    L'objectif est, en comblant un vide, de proposer un instrument dispensant d'aller chercher des informations éparses à des sources multiples.
    L'ouvrage intéressera les juristes, notamment s'agissant des thèmes qui nourrissent un abondant contentieux et ont été particulièrement développés avec de nombreuses références textuelles et jurisprudentielles, comme le jardin dans la copropriété ou le jardin comme source de trouble de voisinage.
    Mais il s'adresse aussi à tous ceux - juristes ou non - qui s'intéressent au jardinage : l'examen des sites et des blogs spécialisés montre que les particuliers sont ponctuellement demandeurs d'informations juridiques sur tel ou tel sujet mais tout cela est très dispersé et les réponses sont souvent succinctes, imprécises, voire parfois erronées ou obsolètes.
    Si l'aspect juridique n'est pas la première préoccupation des jardiniers, ce livre répondra à toutes leurs interrogations. Pour ceux-là, les passages mis en exergue sont suffisants et accessibles.

  • Toi non plus tu ne comprends rien au management d'une équipe ? Au recrutement d'un salarié ? Tu as parfois envie d'envoyer valser le code du travail ?
    Ce livre est fait pour toi ! Didier Marandin, dessinateur de presse et croqueur de non plus, n'y connait rien et il est allé avec son amie Rosanne Aries, journaliste spécialiste du monde agricole, à la rencontre des agriculteurs pour te raconter en dessins ce que vivent les agriculteurs sur leurs exploitations.
    C'est drôle et ça fait du bien. Classés par thème, ces dessins de presse vous feront, nous l'espérons, éclater de rire, tant les situations décrites correspondront sans doute à celles que vous avez déjà rencontrées.
    De plus, Rosanne a sélectionné pour vous des articles de la France agricole que des flash codes vous permettront de lire pour avoir un éclairage sur les problématiques abordées.

  • "Cet ouvrage répond à l'un des objectifs des autorités gabonaises : le renforcement des capacités en termes de gestion des pêches ainsi que du suivi de la pêche artisanale au Gabon. Cet atlas de 66 pages est enrichi de 47 cartes, de 26 photographies/planches, de 17 tableaux, ainsi que de nombreux dessins d'espèces courantes du Gabon et d'engins de pêche. L'auteur, après un état des lieux historique des pêches gabonaises, aborde le contexte actuel et se projette dans l'avenir."

  • "Au-delà des diverses approches méthodologiques, cet ouvrage analyse les mutations du monde rural africain des années 1960 à nos jours. À partir d'exemples pris en Côte d'Ivoire, au Bénin et au Burkina-Faso, les chercheurs analysent l'économie rurale, le paysage rural et la société rurale. Ces travaux portent un regard critique sur les recompositions des campagnes, notamment l'instauration de nouveaux systèmes de production et de gestion des ressources naturelles, des modes et cadres de vie, ainsi que les opportunités et résiliences développées par les populations rurales. - "

  • Christian Barthomeuf est l'inventeur du cidre de glace. C'est aussi un des pionniers de l'agriculture biologique au Québec. Témoin privilégié des déséquilibres provoqués par les humains, ce paysan hors norme a décidé, dès les années 80, de s'engager dans une autre voie, celle de l'agriculture non seulement biologique, mais aussi régénératrice de la santé des sols et plus largement, de la biodiversité, une façon de faire qu'il nomme la culture fondamentale.

    Dans Autoportrait d'un paysan rebelle, son premier livre, il revient sur son parcours de vie, de son enfance dans le Cantal (France) à son arrivée au Québec dans les années 70, en passant par la création du cidre de glace en 1989 et la fondation du domaine Clos Saragnat. Avec une grande générosité et sans langue de bois, cet autodidacte et rebelle dans l'âme nous livre ses réflexions et coups de gueule sur la production du vin et du cidre, l'agriculture locale et mondiale, les dérives de l'industrie agroalimentaire, l'importance de la biodiversité agricole et générale, et au travers de ces thématiques, ses apprentissages, ses observations, ses essais et erreurs, ses impulsions créatives.

    Son récit est guidé par les interventions de la nutritionniste et conférencière Julie Aubé et ponctué des superbes photographies de Virginie Gosselin.

  • L'homme est au service de la vie, que ce soit celle de la terre, de la plante ou de l'animal. Dans cette perspective, l'agroécologie propose une agriculture saine et respectueuse de la nature. S'appuyant sur la prise en compte des écosystèmes et des processus du vivant, celle-ci intègre le souci de préservation de l'environnement et des ressources naturelles dans ses pratiques culturales, économiques et sociales. Cet ouvrage présente les fondements et les bienfaits d'une démarche qui place l'écologie au coeur de l'agriculture. Les agriculteurs y trouveront matière à réflexion, les jardiniers et les éleveurs une nouvelle compréhension de leur terre et de leurs animaux, les étudiants et les curieux une autre relation au monde vivant, indispensable pour l'homme ; car l'agroécologie est avant tout une agriculture de solutions, capable d'apporter des réponses locales et globales pour l'homme et la planète.

  • Les plantes disposent d'une immunité naturelle qui leur permet de résister aux maladies et aux agressions parasitaires dans leur environnement. L'invention puis le développement de l'agriculture ont cependant créé des milieux très favorables à l'émergence de nouvelles maladies et au développement des épidémies. Cette vulnérabilité sanitaire s'est ensuite accentuée avec l'intensification agricole, à partir des années 1950, de sorte que le recours généralisé aux pesticides de synthèse est devenu un pilier essentiel de la production. Ce modèle est désormais remis en cause et le développement d'une protection agroécologique des cultures devient une nécessité.

    Comprendre comment fonctionne l'immunité des plantes et déchiffrer leur arsenal de défense face aux agressions parasitaires est essentiel pour produire des variétés résistantes et réduire la dépendance de l'agriculture à la protection chimique. Mais il faut compter avec la formidable capacité d'adaptation des populations pathogènes, qui conduit les chercheurs à imaginer des stratégies complexes pour maintenir efficace la résistance des variétés cultivées. Les gènes qui confèrent la résistance aux plantes commencent à être perçus comme un bien commun à préserver absolument.

    Cet ouvrage explicite les concepts fondamentaux et s'appuie sur des études de cas pour réaliser une synthèse très complète des travaux en biologie, en modélisation et en sciences sociales sur ce qu'est l'immunité végétale et sur la manière dont elle pourrait concourir à une agriculture respectueuse de l'environnement.

  • Depuis une vingtaine d'années, on constate un foisonnement de nouveaux projets collectifs et innovateurs qui favorisent l'agriculture au Québec, ainsi qu'une multiplication des acteurs engagés dans le développement agricole à l'échelle locale. Le présent ouvrage s'intéresse à l'émergence de ce modèle agricole territorial, qui veut répondre aux demandes des consommateurs valorisant de plus en plus l'agriculture de proximité et le développement durable. Comment ce nouveau modèle se démarque-t-il?? Quelles sont ses principales composantes?? Quelles nouvelles avenues propose-t-il?? Quels sont les processus qui freinent son développement??
    Le modèle agricole territorial apporte des éléments de réponses à ces questions en mettant en lumière les nouveaux rapports entre l'agriculture, la société et le territoire. Il trace l'évolution des principales caractéristiques du modèle dominant, souvent qualifié de productiviste, ce qui permet de cerner ce qui le distingue du modèle territorial. Ce livre démontre aussi qu'un processus innovant et porteur de solutions pour éclairer les réflexions sur le renouvellement des pratiques de l'agriculture est en place au Québec, et il propose des mesures inédites pour repousser les limites du modèle agricole productiviste. Il s'adresse aux entrepreneurs et à tous ceux qui soutiennent l'agriculture et le développement de leur territoire. Les étudiants et les chercheurs des domaines de l'agriculture, de l'agroalimentaire et, de façon générale, des dynamiques territoriales seront également interpellés par cet ouvrage, lequel permet à la fois de mieux comprendre les assises du système agricole québécois et les composantes du développement territorial.

  • Thierry, cela fait un petit moment que ça l'agace d'entendre parler tout de travers d'agriculture !
    Alors quand son fils s'est fait insulté à l'école à cause du métier de son père et qu'il est rentré en larmes, il a pris son téléphone et il a commencé à filmer ce qu'il faisait et à l'expliquer.
    Il est devenu l'un des agriculteurs les plus influents du web.
    Une dizaine d'agriculteurs intervenants venant de toute la France, la moitié sont des communiquants

  • "Cet ouvrage est une contribution à la stratégie actuelle de développement agricole de la Guinée. La planification est une technique appropriée et constante à toutes les époques et pour tous les systèmes de gouvernance. S'appuyant sur les réalités concrètes du milieu, l'auteur montre que l'amélioration de la production agricole constitue le premier pilier d'accélération de la croissance et que celle-ci repose sur la planification des activités agricoles en région forestière de Guinée."

empty