Benjamin Castaldi

  • Au fil des pages, de ses souvenirs et des photos exceptionnelles, on découvre une femme franche, drôle, éprise de justice et déterminée.
    Toute sa vie, Simone Signoret a lutté contre les apparences, acceptant les années qui passaient sur son visage et balayant d'un geste les critiques que le gotha de l'époque ne manquait pas de lui adresser. Plus que tout autre, Simone Signoret faisait de l'âge une force, gagnait en sagesse et talent ce qu'elle perdait en beauté.
    Signoret, l'actrice, la femme, le mère, la militante n'a jamais transigé sur ces principes. Et qu'importent les railleurs, la « roulotte » trace...

  • " Maintenant, il faudra tout se dire.
    " Que cachait cette phrase lancée à Benjamin Castaldi par sa mère, Catherine Allégret, quand disparut Simone Signoret ? Longtemps elle l'obséda sans qu'il la comprenne.
    C'est qu'avant d'être animateur de télévision, Benjamin Castaldi a d'abord été le petit-fils de Casque d'or. Il a passé une enfance dorée dans la maison d'Yves Montand, à Autheuil, ignorant les lourds secrets de famille qui l'entouraient.
    La vie a fait son oeuvre. Le temps est venu. Maintenant, il faut, en effet, tout se dire au-delà des jours heureux, l'autre visage de Montand, son mépris des femmes, son attitude envers sa belle-fille, son inconstance à l'égard de Simone. Au prix d'une douloureuse confrontation avec une vérité si différente du conte de fées longtemps offert aux médias, Benjamin Castaldi se réconcilie avec lui-même et dit enfin son amour pour sa mère.

  • La première émission de téléréalité de France, Loft Story, en 2001, a fait de lui l'une des figures les plus populaires du PAF. Animateur phare de ces vingt dernières années, il a connu la gloire et la reconnaissance, les défis permanents, la pression de l'audimat, mais aussi bien des revers.
    « Fils de », « Petit-fils de » ? Pas seulement ! Benjamin Castaldi s'est fait un nom. mais il l'a payé au prix fort. Dans cette autobiographie, pour la première fois, il se livre sans fard. Il se penche sur son enfance, dit ce qu'il doit à ses parents et grands-parents (Montand et Signoret), raconte ses premiers pas à la télé, sous l'aile de Michel Drucker, dans Studio Gabriel.
    Puis vient la consécration sur M6, avec Loft Story puis La Nouvelle Star, sur TF1 avec La Ferme Célébrités. Mais il y a également les doutes, les mauvaises passes, comme cet accident de moto en 2012, et cette arnaque qui l'a ruiné en 2014.
    Au gré de confessions inédites, le vrai « Benji » se révèle, tel que la presse people ne l'a jamais montré !

  • Nouv.

    Benjamin Castaldi se souvient de sa grand-mère Simone Signoret et d'Yves Montand, le père adoptif de sa mère Catherine Allégret, dont il fut proche jusqu'à la fin de leur vie, dans leur maison d'Autheuil. Il imagine avec tendresse leur rencontre, et fait le récit de cet amour extraordinaire.
    À travers ce couple mythique, toute l'histoire du cinéma français, mais aussi celle de la gauche, du communisme et de la fin des certitudes sont contées. Une vie jalonnée de succès - Casque d'or, Les Diaboliques, Les Chemins de la haute ville, La Veuve Couderc, La Vie devant soi ; Les Feuilles mortes, Le Salaire de la peur, La Folie des grandeurs, César et Rosalie, Jean de Florette... - et de combats pour la paix, pour tous ceux qui souffrent, tous ceux que l'on persécute.
    De Marseille à Hollywood, de Moscou à Paris, côtoyer ces deux monstres sacrés, c'est écrire une chronique du XXe siècle : depuis l'Occupation jusqu'à la chute du mur de Berlin, sur les plateaux de cinéma, les scènes de music-hall, dans la rue ou au bistrot.
    Enfin, ce livre nous fait entrer dans l'intimité d'une famille, celle de Benjamin Castaldi pour qui Montand et Signoret furent des modèles inoubliables trop tôt disparus.

empty