Asymetrie

  • Le terme Subaltern Studies ne désigne pas une école, mais une série de douze volumes collectifs, parus entre 1982 et 2005, dont l'orientation historiographique vise à rétablir le peuple comme sujet de sa propre histoire. Le titre programmatique donné à la série reprend la terminologie forgée par Gramsci dans ses Cahiers de prison et se nourrit des travaux d'E. P. Thompson ou encore de Rodney Hilton et des tentatives d' « histoires par le bas » permettant de contrecarrer la domination de la vision des élites sur l'histoire sociale, en postulant l'existence d'un domaine autonome de la politique du peuple. Nous présentons ici cinq articles emblématiques de la série, introduits par Vanessa Caru.

  • Au début des années 1970, des exilés de plusieurs pays arabes (Irak, Syrie, Liban, Algérie, etc.), précairement installés à Paris, fondent Le Désir Libertaire "afin de mettre sans réserve le pied du surréalisme dans le plat de tous les intégrismes religieux, sociaux ou esthétiques ; la revue était surréaliste dans sa défense de la poésie, et dans la persistance du blasphème, et ne confondit jamais l'action poétique et l'action politique" (A.K.Janabi ).

    Foisonnant et provocateur, Le Désir Libertaire présente des traductions en arabe de grands poètes francophones, d'auteurs surréalistes et situationnistes, des tracts et proclamations sur la situation au Moyen Orient et les poèmes et diverses expérimentations stylistiques des membres du collectif. Nous publions ici une anthologie, richement illustrée et commentée, de cette revue, digne héritière subversive et internationaliste de George Henein et du groupe surréaliste égyptien, Art et Liberté.

    On y trouve notamment des textes de Abdul Kader Al Janabi, Farid lariby et Ghazi Younes.

    Édition illustrée.

  • Alors qu'un renouveau de la critique du travail s'impose, c'est non sans ironie, que nous republions dans la collection Réverbération, ce texte vieux de trente ans qui n'a pas pris une ride. Car, en effet, aujourd'hui encore : « C'est l'activité humaine qui est essentielle, emprisonnée dans le travail, elle en détermine l'évolution et les crises. Parce que cette activité est le centre de la vie sociale, la dualité antagonique travail-activité est décisive pour une révolution future. » Le texte est suivi d'une postface de Gilles Dauvé.

  • Albanie 1997 : une insurrection oubliee ? Nouv.

  • Qu'est-ce que l'Autochtonie ? Qu'a-t-elle à voir avec les Blocages ? Cassos est-il synonyme d'anti-travail ? La Dignité est-elle monétisable ? Quels sont les déterminants historiques de la "passion française" pour l'Égalité ? Qu'en est-il de l'idéologie à l'heure de Facebook ? N'y aurait-il pas une pente Grecque ? Y a-t-il une composition de classe de l'Hooliganisme ? Pourquoi cette obsession des Impôts ?

    Autant de questions qu'un mouvement social permet d'aborder, sans hagiographie du "peuple" ni paternalisme sociologisant. La diversité de la mobilisation appelle une intelligence tant sensible que rationnelle des dynamiques à l'oeuvre, qui pourraient tout autant engendrer aubes pimentées que crépuscules fascisants.

empty