La Fabrica

  • Ce volume relié accompagne une exposition à Valence en Espagne de février 2019 à février 2020. Il propose un tour d?horizon de la photo japonaise des années 1950 à nos jours, entre groupe Vivo (1957-1961) et la revue Provoke. On y retrouve des grands noms comme Shomei Tomatsu, Akira Sato, Yutaka Takanashi et Daido Moriyama, ou encore Nabuyoshi Araki, Koji Enokura, Tamiko Nishimura ou Hiroshi Hamaya.

  • Anglais Matisse printmaker

    Collectif

    Henri Matisse est connu dans le monde entier pour sa peinture, mais peu savent qu'entre 1900 et 1954 il travailla aussi régulièrement comme graveur. Cette inédite production englobe plus de huit cents pièces qui offrent une vision complète sur son processus de travail et sur son savoir-faire. La large sélection de gravures comprise dans ce livre révèle un Matisse différent, plus intime et personnel, sans pour autant diminuer la puissance de son génie universel, présente dans chacune de ces oeuvres.

  • Ce catalogue en français accompagne l'exposition présentée au musée Picasso de Barcelone du 7 juin au 24 septembre 2019. Celle-ci met à l'honneur la photographie comme témoignage de l'univers si particulier du grand peintre.

  • Ce livre oublié à l'occasion de l'exposition éponyme au Collège de Beaux-Arts de Madrid, présente une sélection de publications - livres de photographies et magazines, ainsi que d'autres documents connexes - témoignant de la grande floraison de la typographie, du photomontage et des livres de photos en Union soviétique entre 1913 et 1941.

  • La cuisine de Picasso

    Collectif

    Une exposition sur la cuisine de Picasso ? Pourquoi pas ? L'entreprise n'est pas du tout incongrue. Car la cuisine est un révélateur subtil des arts de Picasso : peinture, gravure, sculpture, céramique, poésie, théâtre. Il ne faut pas négliger le rôle des restaurants comme lieu de rendez-vous des avant-gardes, depuis Els Quatre Gatrs, à Barcelone, jusqu'au Lapin agile, sur la butte Montmartre, où s'attablaient les bohèmes de l'époque et la petite troupe de Picasso. Les mets, les ustensiles ainsi que les lieux relatifs à la cuisine ont un fort pouvoir d'évocation ou bie d'association. L'acte même de se nourrir et de digérer est une métaphore pour un créateur. A travers le comestible et même l'immangeable, il y a une possibilité joyeuse d'engloutir le monde. Picasso possède ce goût du monde et du concret jusqu'à réellement y mordre : "je n'en peux plus de ce miracle qui est de ne rien savoir dans ce monde et de n'avoir rien appris qu'à aimer les choses et les manger vivantes". Ses inventions permanentes et l'euphorie de son imaginaire sont les témoins d'un appétit insatiable. Picasso entre en scène dans l'arène de la cuisine et y entame son grand cérémonial. Héraclite l'avait dit : "les génies sont dans la cuisine".

  • Espagnol Isabel Muñoz ; obras maestras

    Collectif

    Tras el gran éxito de las dos primeras entregas de nuestra colección Obras Maestras (Chema Madoz y Català-Roca), presentamos el libro más completo publicado hasta la fecha de una de las más importantes personalidades de la fotografía española: Isabel Muñoz. La obra de Isabel Muñoz se basa en la investigación y exploración del cuerpo humano, a través de la danza, primero, y de la denuncia social, después. Las geografías de hombres y mujeres, recubiertas de arte, descubren los mundos desconocidos tras la piel y los ojos. Reportera audaz y arriesgada, ha merecido dos veces el World Press Photo. Afincada en Madrid, ha realizado innumerables exposiciones individuales desde 1986 y mantiene una intensa actividad periodística.

  • Version anglaise du catalogue qui accompagne l'exposition présentée au musée Picasso de Barcelone du 7 juin au 24 septembre 2019. Celle-ci met à l'honneur la photographie comme témoignage de l'univers si particulier du grand peintre.

  • Ce livre présente une sélection de portraits d'acteurs, d'écrivains, de peintres, de musiciens, de philosophes ou encore d'aristocrates photographiés par l'un des artistes les plus célébrés du XXe siècle, Cecil Beaton. À chaque époque, c'est sa propre image qu'il réinvente, de l'insouciance délurée des années 1920 et 1930 aux horreurs de la Seconde Guerre mondiale et les flamboyantes années du Swinging London. On retrouve le Duc de Windsor, Maria Callas, Marlon Brando, Elizabeth Taylor, Grace Kelly, Winston Churchil, Christian Dior, Orson Welles, Pablo Picasso...

  • Les photos de l'un des plus audacieux et renommé internationalement des photojournalistes espagnol.

  • The collective began taking shape round about 2004 when a series of meetings were organized, with an open and diverse set of guidelines, in which a number of photographers exhibited their work, sharing a common vision on photography and creation. Shortly thereafter the members of the core group decided to make a joint effort to create an "unconventional" agency which would rely on no external bodies but rather be rigorously autonomous, creating a platform of its own. From that point onwards the collective has grown, proving that more than an agency NOPHOTO is an "attitude". This book brings together a series of photographs by its current members but also by those who were part of the collective at some point, before carrying on with their solo careers: Jorquera, Paco Go mez, Eva Sala, Juan Santos, Juan Valbuena, Carlos Sanva, Juan Milla s, Tanit Plana, MartaSoul, Mati as Costa, Jona s Bel, Rafael Trapiello, Carlos Luja n, Eduardo Nave and In aki Domingo.

  • La représentation des plantes et des formes végétales a été une constante tout au long de l'histoire de la photographie. Que ce soit pour des images d'archive ou dans des pratiques purement artistiques, nombreux sont les artistes s'étant confronté à ce sujet. Ce catalogue propose une narration visuelle à partir d'oeuvres d'art de la collection de la Fondation Per Amor a l'Art, sélectionnées par Vincente Todolì. Le lecteur y retrouvera les oeuvres d'artistes tels que Richard Hamilton, Imogen Cunningham, Karl Blossfeldt, Hans-Peter Feldman, Jonas Mekas, Nobuyoshi Araki, Juan de Junco, Albert Renger-Patzxch, Alessandra Spranzi, Pierre Verger, Jochen Lempert et Mathieu Mercier.

  • Photography and Modern Architecture in Spain, 1925-1965 is the result of an ongoing research project, and provides the first explicit examination of the role played by photography within Spanish modern architecture. The book is broadly limited to the period specifically regarded by historians of Spanish architecture as the heyday of what came to be called the Modern Movement: from the emergence of the avant-garde movements of the mid-1920s to the crisis of the International Style in the late 1960s.?

    The book strips the photographs of their context and purpose -the dissemination of architecture- in order to appraise them in their own right, from the standpoint of photography as a discipline, with a view to charting the contribution made by the photographers themselves. In Spain, as in other countries, photographers, architects and the media worked closely together; this clearly helped photographers to gain wider recognition. The book looks not only at the work of well-known, prolific figures such as Català-Roca, Kindel, Pando and Gómez, but also at the output of around forty photographers specialized in Spanish modern architecture. Other themes include the architects' interest in photography, portraits of architects, and the media through which architectural projects were brought into the public domain. The book seeks to join the interdisciplinary debate by exploring the role of photography and photographers, both in architecture and within their own discipline.

  • Des années 1930 jusqu'à aujourd'hui, la mode espagnole a pris des chemins peu explorés et inhabituels, entre le génie et l'excentricité. Elle est devenue un objet de désir et de travail pour les photographse. Ce livre propose une exploration visuelle de la mode ibérique par la photographie, où l'on retrouve aussi bien Richard Avedon, Irving Penn, Steven Maisel, que Balenciaga, Sybilla ou Pertegaz.

  • Anglais Fisac / De La Sota

    Collectif

    2013 marqua le centenaire de la naissance de Miguel Fisac et Alejandro de la Sota, deux des plus importants architectes espagnols de la seconde moitié du XXe siècle.
    Dessins, maquettes, photographies, meubles et objets figurent dans ce livre qui présente la vie et les oeuvres de deux maîtres de l'architecture moderne espagnole.
    Deux grands artistes qui réinventèrent l'architecture espagnole moderne, avec des constructions importantes, références pour des générations d'architectes dans le pays. Ils ont commencé leur travail en revendiquant la langue de la modernité contre l'architecture historiciste du régime, et ont fini leur vie avec des explorations très personnelles.
    Tous deux nés en 1913, l'un galicien, l'autre manchego, ont établi leur bureau à Madrid dans les années 1940, à un moment où le régime de Franco avait rejeté le modernisme et imposé un classicisme et un retour au régionalisme dans l'architecture espagnole dont chacun a échappé à sa façon.
    Un livre clé pour connaître la contribution à l'histoire de deux grands architectes.

  • Anglais Matador R

    Collectif

    This issue of Matador magazine presents documents, objects and unpublished drawings from the first Spanish botanical expeditions of the 18th century. Photographers such as Paul Strand, Rodney Graham, Imogen Cunningham, Helene Schmitz and Stephen Gill contribute to the collection, alongside researchers, scientists and writers.

  • This is the first A-Z ever to focus on Spanish photography, from its origins, with those foreign daguerreotypists who traveled to our cities in the XIX century, to the present day: over 600 authors and more than 1,000 photographs, including the most important artists to have experimented with the photographic language in their creations.
    Directed by Oliva María Rubio, and profiting from the collaboration of distinguished experts, this book is a rigorous and complete work that reveals the richness and variety of Spanish photography.

  • Matador s. ; the future

    Collectif

    This issue of Matador magazine presents a visual, philosophical and cultural guide to the idea of 'the Future': how we've seen it throughout the twentieth century and how we see it today; how its depictions have changed over the years and which of these depictions eventually became true.
    An outstanding group of researchers, doctors, architects, economists, artists, philosophers, filmmakers, writers, experts in new technologies, dreamers...
    Provide insightful texts reflecting upon the near future. These are interwoven by astonishing images that compose a unique history of how the future has been conceived throughout the past century and up to present day.
    A revealing magazine to read and to look at, to learn and to enjoy, to re-read and to keep. La Fábrica presents another unique Matador in an English-Spanish edition to be distributed in libraries both nationally and internationally.

  • Le chroniqueur le plus acclamé de La culture catalane, Joan Colom (né 1921) est l'un des plus importants Photographes espagnols de la deuxième moitié du XXe siècle. Ce livre présente plus de 500 s'étendant sur l'ensemble des images, de sa carrière. Il comprend son plus connue images des années 1950 et 60, pris un peu clandestinement dans le quartier rouge de Célèbre Barrio Chino de Barcelone- portraits en noir et blanc de la la vie et souterrain de la rue de la ville qui sont depuis devenus emblématiques. On y trouve aussi un côté moins familier de carrière de son reportage de Colom des années 1990, où il a commencé à utiliser la couleur, interrogés ici pour l'première fois. Ce 464 pages monographie est publié à l'occasion d'une grande exposition au Museu Nacional d'Art de Catalunya, à qui Colom fait don de son massif archive.

empty