Picard

  • Architectures d'Orient en France

    Collectif

    • Picard
    • 14 Novembre 2018

    La vogue de l'orientalisme qui naît en France au début du XIXe siècle se reflète avec constance dans l'architecture tout au long des XIXe et XXe siècles. Palais, folies, pagodes, villas, bains, bâtiments administratifs à l'inspiration orientale ou extrême-orientale parsèment la France. Deux auteurs et un photographe se sont pris de passion pour ce sujet, qui fait rêver d'ailleurs au coeur même de la ville et de la campagne française.

  • Microarchitectures médiévales

    Collectif

    • Picard
    • 5 Septembre 2018

    La prolifération des formes architecturales dans toutes les formes d'art ne cesse d'interroger, en particulier à partir du Moyen Âge. Ce phénomène ne peut être véritablement compris que si l'on prend en compte la question du changement d'échelle, avec les conséquences sur le travail des artisans et sur les significations symboliques qu'un tel processus de miniaturisation implique.

  • Servi par une maquette intérieure nouvelle, ce manuel a été révisé (thèmes 4, 6, 7, 8, 10 essentiellement) de façon à pouvoir être utilisé dans le cadre d'un enseignement d'exploration, pris en charge par des enseignants de SES ou Économie Gestion. Il offre une vision plus large sur l'Économie, répondant à des demandes d'enseignants de terrain, dans la limite des programme en vigueur.

    Au travers des différents thèmes, l'enseignant peut aborder un certain nombre d'aspects de l'économie, tout en gardant une grande flexibilité dans la construction de sa progression. Les thèmes sont regroupés en trois parties : les acteurs de l'économie, les décisions de l'entreprise et les nouveaux enjeux économiques.
    Dans chaque thème, un focus est mis sur une ou plusieurs notions d'économie. Le but est de donner des clés de lecture de l'environnement économique et social.
    Une page de sensibilisation au thème, des documents adaptés et des questions progressives permettent aux élèves une phase d'observation puis d'analyse et enfin de conceptualisation ; la nouvelle fiche de synthèse comporte deux parties : « ce que j'ai découvert » et un « challenge » composé de questions replaçant l'élève dans son univers, par rapport au thème. Un quiz et un petit jeu vont pouvoir être utilisés soit en évaluation soit en fin de séquence et enfin un petit travail individuel ou de groupe viendra clore chaque thème.

  • La Samaritaine, Paris

    Collectif

    • Picard
    • 20 Mai 2015

    Les grands magasins de la Samaritaine font partie de l'histoire de Paris. Leur réhabilitation permet de livrer un ouvrage très complet, abondamment illustré, qui couvre l'essor des magasins parisiens, le travail de l'architecte chargé du projet par Cognacq-Jay, l'introduction de l'art nouveau à Paris, l'intégration de l'édifice sur le front de Seine ou encore les influences américaines sur cet ensemble à nul autre pareil. Avec les contributions notamment de Pierre Pinon et Simon Texier.

  • Thasos est cette grande île de 398 km2, dont la masse presque ronde fait face, isolée, à la côte septentrionale de la mer Égée, aux confins de la Macédoine et de la Thrace. Montagneuse et boisée, au climat des plus contrasté et guère accueillante de prime abord, l'île est pourtant d'une incroyable richesse : véritable eldorado minier, elle regorge de gisements aurifères, ainsi que de cuivre, de fer et de plomb argentifère. Son sous-sol est essentiellement constitué de gneiss et de marbre, exploités et exportés durant l'Antiquité. Mais son histoire n'est que marginalement connue par les écrits des historiens anciens. Pour la retracer, il faut donc s'appuyer sur la très riche documentation archéologique découverte depuis plus d'un siècle : les quelque mille deux cents inscriptions, qui font connaître ses institutions ou encore les constructions publiques qui témoignent de la richesse de la cité et de sa vie politique et religieuse. Cet ouvrage n'entend rien moins que montrer la vigueur et la saveur d'un hellénisme de confins qui reste peu connu du public.

  • Organisé autour des thème principaux du management opérationel de la communication, cet ouvrage permet d'apporter les connaissances et les compétences essentielles à un étudiant de BTS management des unités commerciales afin de le préparer à l'épreuve E4 MCUC et aux épreuves orales.
    Le management et la communication en un seul ouvrage Management des Unités Commerciales en 12 chapitres :
    Les bases du management, le manageur de l'unité commerciale, le management de l'équipe commerciale : animation, organisation, recrutement, formation, motivation, le management de projet et la conduite du changement.
    Communication en 19 chapitres :
    Chaque chapitre s'appuie sur des jeux de rôle, des analyses de situation et des simulations.
    Chacun composé de la façon suivante :
    Une mise en situation rendant l'étudiant acteur Les notions à retenir Une ou plusieurs mises en application permettant à l'étudiant de maîtriser les outils et techniques.
    Remarque :
    La communication dans la relation managériale, présente des points se rapprochant de ceux étudiés en management de l'UC.

  • Cet ouvrage offre un panorama jamais réalisé des édifices religieux parisiens (églises, chapelles, temples) datant des XVIIe et XVIIIe siècles.
    Cet ouvrage de référence, rédigé par des spécialistes de l'architecture religieuse, a bénéficié d'une vaste campagne photographique et s'appuie sur un nombreuse iconographie ancienne peu connue. Il comprend notamment de nombreux édifices détruits ou disparus. Ce très beau livre devrait faire date sur l'histoire parisienne. Il est préfacé par Alexandre Gady.

  • Construire !

    Collectif

    • Picard
    • 4 Décembre 2019

    Nantes, ville de carrefour et ville maritime, est en perpétuelle construction et reconstruction depuis l'Antiquité. C'est dans cette cité ligérienne que s'est tenu le troisième congrès francophone d'histoire de la construction (150 intervenants venus de 15 pays). L'interdisciplinarité et le croisement des regards sur un même objet d'étude, la construction, avec des méthodes différentes et complémentaires, a permis de continuer à enrichir les questionnements actuels et d'en faire apparaître de nouveaux. En effet, si les thématiques traditionnelles de l'histoire de la construction (matériaux, processus de construction, chantier, droit et économie, métiers et acteurs, circulation des savoirs...) ont bien été abordées, des sujets peu évoqués dans les précédents colloques (construction des paysages, espaces maritimes et fluviaux) ont également été étudiés.

  • Un nouvel ouvrage à feuillets détachables plus synthétique et plus dynamique. Composé de 16 chapitres, il traite les 3 premiers thèmes du référentiel : l'individu au travail, les structures et les organisations et le contrat, support de l'activité de l'entreprise.

    Chaque thèmes est composé :
    - de 4 à 6 chapitres.
    - d'entrainements à l'examen.
    - de QCM.
    - de fiches ressources.

    Chaque chapitre est construit avec :
    - des mise en situation concrète pour découvrir les éléments essentiels du droit.
    - une situation juridique à résoudre pour s'entrainer progressivement à l'examen.
    -une synthèse pour retenir les notions essentielles et les schémas conceptuel de base.
    Les supports pédagogiques sont variés (articles, jurisprudence, situations professionnelles, lexique...) pour dynamiser l'apprentissage de l'étudiant.
    La démarche pédagogique répond aux objectifs visés par le référentiel : professionnel, opérationnel et culturel.

    Cet ouvrage doit permettre aux étudiants de maîtriser les règles de droit essentielles et de mettre en oeuvre des compétences méthodologiques et de construire une rélfexion juridique argumentée.

  • Pour l'achat du pack SAM2 (énoncés SAM21 + SAM22), l'élève bénéficiera d'un tarif préférentiel, référence PaSAM2.

  • Ouvrage en couleurs, avec feuillets détachables, véritable outil de travail pour les élèves qui tient compte du nouveau programme STSS.
    Des activités abordées de manière dynamique s'inscrivent dans les évolutions sociologiques, culturelles, économiques de la société.
    Différents exercices, structurés en cinq thèmes, amènent l'élève à construire une réflexion argumentée sur les thèmes sanitaires et sociaux des pôles. L'analyse et la synthèse sont privilégiées.
    Des activités méthodologiques conduisent l'élève à s'approprier la démarche d'études, à partir de l'analyse d'études épidémiologiques ou sociales et apportent des éléments de réponses à la question : pourquoi les besoins de santé et les besoins sociaux doivent être évalués, de quelles manières, et avec quels outils ? Par des réalisations simples l'élève s'initie à la démarche d'étude qu'il pourra mettre en oeuvre dans les activités interdisciplinaires.
    Chaque thème présente des activités découvertes, des activités thématiques et des activités méthodologiques afin de guider la démarche pédagogique et favoriser le questionnement, et une partie " Mémo cours ", véritable base de cours pour l'élève. Des outils méthodologiques complètent l'ensemble.
    Les supports proposés pour aborder les différentes notions sont variés (articles, texte de lois, tableaux, graphiques, illustrations, site internet, documents d'étude...).
    Chaque thème est abordé de façon inductive en commençant par un questionnement proposé par l'activité découverte ou par l'activité méthodologique.

  • Cet ouvrage de la NOUVELLE COLLECTION destiné aux assistants de gestion PME-PMI est entièrement conforme au référentiel.
    Il a été conçu de façon à impliquer directement l'étudiant au travers de situations réelles d'entreprise intégrant les NTIC et les outils bureautiques adaptés dont le progiciel de gestion intégré.

    L'assistant prend en charge l'essentiel de la gestion administrative du personnel et apporte un soutien au dirigeant dans le cadre de la gestion des ressources humaines.
    Aussi, l'approche des compétences propres aux activités de gestion et développement des ressources humaines se décline selon deux grandes activités, en deuxième année :
    - Dans un premier temps, l'étudiant prend progressivement en charge les tâches nécessaires à la gestion administrative du personnel et à la préparation de la paie.
    - Il participe, ensuite, à la gestion des ressources humaines par l'aide au recrutement, à la formation et à la qualité des relations interpersonnelles.

  • Cet ouvrage de la NOUVELLE COLLECTION destiné aux assistants de gestion PME-PMI est entièrement conforme au référentiel. Il est conçu de façon à impliquer directement l'étudiant au travers de situations réelles d'entreprise intégrant les NTIC et les outils bureautiques adaptés dont le progiciel de gestion intégré.

    L'assistant participe activement à la mise en place des dispositifs de prévention des risques liés à l'activité de l'entreprise. Il intervient dans le cadre des obligations légales pour assurer la protection des salariés en termes de santé et de sécurité au travail et pour assurer la sauvegarde du patrimoine de l'entreprise. Il s'assure du respect de leur mise en oeuvre et adopte une attitude de veille permanente à ce sujet. Il prend également en charge l'évaluation et le suivi du risque financier et participe à la gestion des risques environnementaux.
    L'activité est abordée en deuxième année et sert de support pour l'épreuve U62 « Projet de développement de la PME ». Elle s'articule autour de 4 thèmes :
    - Participation à la promotion de la santé et de la sécurité au travail.
    - Participation à la protection des personnes, des biens et des droits.
    - Participation à la gestion des risques financiers.
    - Participation à la gestion des risques environnementaux.

  • En septembre 2002, les plus grands spécialistes de l'architecture, se sont réunis à Nantes pour débattre de l'action des architectes de la première moitié du XVIIIe siècle dans les villes de la façade atlantique.
    Parmi les différents artistes, c'est surtout Jacques V Gabriel (1667-1742) qui se distingue tout particulièrement. Architecte parisien de renom - Premier ingénieur des Ponts et Chaussées avant de devenir Premier architecte du roi - il a oeuvré aussi bien à Paris qu'en Province, et notamment dans les plus grandes villes de la façade atlantique (Bordeaux, Nantes, Rennes, Lorient). Les chefs-d'oeuvre de Gabriel confrontés aux autres productions d'architectes ou d'ingénieurs des années 1720-1750, permettent d'illustrer les relations entre Paris et la province dans les premières années du XVIIIe siècle et de mettre en exergue la réalité et l'ampleur du dynamisme provincial.
    Cette époque longtemps méconnue, voire ignorée, est pourtant devenue une référence au XIXe siècle à travers l'action du fils de Jacques V Gabriel, Ange-Jacques.

  • Construction pharaonique

    Collectif

    • Picard
    • 1 Décembre 2004


    de tout ce qui touche à la civilisation des pharaons, l'art de construire pour l'éternité fascine plus que tout.
    et il ne se limite pas à l'érection des pyramides de l'ancien empire. deux mille ans plus tard, les principes qui l'ont régi sont identiques, même si les formes architecturales se sont adaptées aux temps et aux lieux. plus tard encore, sous l'influence des techniques importées par les grecs puis les romains, le bâtisseur de la vallée du nil ne renonce pas à des procédés consacrés par l'usage, que son cadre de vie, ses buts, son savoir-faire ont imposé et dont l'efficacité s'est avérée " un million de fois ", selon la phraséologie égyptienne elle-même.
    la construction pharaonique a pour ambition de dresser un bilan de ce que l'on peut savoir, au début du xxie siècle, des principes et des techniques qui permirent aux habitants du double-pays d'édifier, pour leur roi et leur dieu, les édifices cultuels. réunissant leurs spécialités propres, architecte, géologue et égyptologues ont donné à ce livre une forme neuve en associant, au sein d'un même ouvrage, les données de leurs disciplines.
    retracer le cadre géographique, socio-économique et culturel dans lequel s'est épanouie la civilisation pharaonique permet de saisir les raisons qui fondent les règles directrices de la construction et motivent leur quasi-immuabilité : elles sont intrinsèques au paysage d'égypte. de ses falaises furent extraits les matériaux (granite, grès, calcaire, etc. ) plus ou moins proches du nil, cordon de vie et source de tout déplacement ; la crue annuelle rehaussa les points de chargement et de déchargement ; le limon mouillé permit de lubrifier les sols pour glisser les charges sans jamais les soulever ; rocheux ou constitué d'alluvions, son sol s'offrit à tous les types de fondations ; mêlée de sable et de paille hachée, la terre crue donna corps aux millions de briques indispensables à la vie des chantiers.
    sans elles, pas de rampes, pas d'échafaudages lourds, installations provisoires indispensables à la mise en place des gigantesques pylônes ou salles hypostyles comme celles de karnak ou d'edfou, pourtant séparées dans le temps par plus d'un millénaire. les mines de cuivre et les gisements de surface fournirent les matières premières des outils métalliques et lithiques ainsi que les produits indispensables à diverses étapes des chantiers : sable abrasif, gypse pour la fabrication du plâtre, ocres des couleurs, etc.
    l'homme du passé a souvent consigné par écrit ses incessants efforts pour contribuer à maintenir, aux côtés de son souverain, maât, l'ordre universel. de tous ces textes, seuls quelques uns, les plus évocateurs, ont été présentés. ils valorisent la mémoire de ces milliers d'ouvriers anonymes, de leurs efforts, leurs astuces, leur bon sens ou leur fatigue.


  • les amoureux de paris sont très attachés aux quartiers des faubourgs et aux anciens villages, charonne, belleville, ménilmontant.
    pourquoi ?
    sans doute parce que ces quartiers fabriquent un monde urbain fait de contrastes et d'hétérogénéité, qui accueille des populations diverses, des activités multiples, des ambiances différentes, un monde qui fait toujours preuve d'une vivacité indubitable, et qui n'est donc pas celui d'une ville-musée totalement pétrifiée et aseptisée. pourtant, beaucoup de quartiers de faubourgs sont fragiles, parce que l'affaiblissement ou la disparition des activités artisanales ou industrielles qui les vivifiaient ne
    les mettent plus à l'abri d'opérations brutales de transformation qui altèrent leur identité.
    comment des tissus urbains d'une très grande complexité se sont-ils formés, notamment à partir d'un
    parcellaire agricole dont les traces sont étonnamment toujours décelables par certains des traits essentiels du paysage des faubourgs ? comment imaginer des procédures nouvelles et trouver des moyens d'intervention subtils,
    capables de sauvegarder l'identité de quartiers singuliers ? comment regarder la ville comme une totalité faite de parties différenciées ? telles sont quelques-unes des questions que cet ouvrage aborde
    en s'appuyant sur une certitude : les faubourgs sont pour paris l'avenir.
    l'enjeu est là ! j. l.

empty