Loïc Tréhin

  • Sur la petite île de Sibérut et sur trois autres îlots, à l'ouest de Sumatra, en Indonésie, au coeur d'une forêt dense et envoûtante, vit un peuple plusieurs fois millénaire : les Mentawai. Surnommés les "Hommes-fleurs" , ils utilisent quotidiennement les plantes et les fleurs pour embellir et soigner leur corps, séduire l'âme qui y réside ou procéder à des rituels. Animés par des valeurs de partage et d'un respect absolu de la nature, les Mentawai sont les gardiens d'une grande sagesse et incarnent une forme de résistance au mode de vie imposé par le monde occidental.
    Raymond Figueras est allé à leur rencontre une dizaine de fois, des mois durant, pour prendre part à la vie quotidienne et apprendre à connaître ce peuple "? racine ? ". C'est lors de participation aux cérémonies qui ponctuent la vie, à la chasse aux animaux sauvages accompagnant l'explorations des forêts denses, aux flaneries sur des collines abruptes, des plages interminables, ou dans des marécages infestés, que l'auteur s'est peu à peu lié d'amitié avec cette ethnie singulière.
    Illustré avec patience et talent, par le graveur sur bois Loïc Tréhin, Mentawai les sages de la forêt évoque la découverte de ces hommes et femmes attachants.

  • 12 contes de Bretagne très connus (Le trésor des korrigans, La Ville d'Ys, Les oreilles du roi Marc'h, Les deux bossus, etc.), issus de la tradition des collectages anciens, réécrits en style contemporain, divertissant et accessible.

    Tout public dès 11 ans.

  • Après le succès de la série « Contes traditionnels... » en poche chez Locus Solus (5 titres depuis 2013), voici la nouvelle fournée du même binôme d'auteurs de talent : toujours à partir de la matière d'origine, un choix et une réécriture adaptés au public d'aujourd'hui, de 10 à 110 ans !

    Ici un choix de 12 textes traditionnels autour de Brocéliande, forêt de légendes s'il en est !

    Des illustrations originales (façon gravures) en tête de chaque chapitre, au trait noir, renforcent le côté traditionnel et égayent la mise en page. Le tout se veut simple, souple et de lecture confortable, prescriptible scolairement (les contes sont au programme du collège...), et le moins cher du marché.

    /> Mais il s'agit aussi d'intéresser le grand public, touristique ou autre, de tout âge, par un produit facile d'achat, à la couverture attrayante, au choix de contes pertinent et équilibré, et à petit prix poche.

  • La légende d'Arthur et de ses chevaliers a traversé les siècles sans perdre sa capacité à émerveiller. Combats contre des créatures fantastiques, princesses secourues, châteaux mystérieux... peuplent le récit de ces Temps Aventureux. Le destin du jeune roi que désigne l'épée Excalibur, au côté de compagnons d'armes et de personnages féminins tout aussi extraordinaires, est raconté ici avec brio en une langue modernisée qui ressuscite la magie de la Table Ronde.

  • Ce recueil reprend des histoires maritimes issues de la tradition : légendes de marins aux prises avec le surnaturel, aventures rocambolesques menant à une chute pleine de bon sens.
    Elles concernent tout le littoral français. La succession des textes suit le trait de côte depuis le nord avec « L'épouse de l'armateur de Calais » jusqu'au sud avec « Les Mangeurs de mots » (Corse).
    Des 13 contes, 3 sont situés en Manche (Nord et Normandie), 2 en Bretagne, 4 sur le littoral atlantique (Vendée, pays Basque), 4 en méditerranée (Provence + Corse).
    Textes réécrits de manière contemporaine.
    Tout public dès 11 ans.

  • Qui connait le nom de la toute première algue que l'on rencontre tout en haut de l'estran, près des lichens ? Qui sait faire la différence entre un fucus et une laminaire? La dulse et le pioka ? Qui imagine que la dictyote est une algue brune alors que sa couleur approche le jaune-vert? Et que la voleuse d'huîtres est une algue et non une personne soupçonnée de larcins dans les parcs ostréicoles?
    Pas grand monde, tant l'univers des algues nous est étranger et largement méconnu, même si, petit à petit, elles s'immiscent dans notre alimentation, nos crèmes solaires, nos compléments alimentaires ou les croquettes de nos chats.

    Cet ouvrage va vous donner envie de mieux connaître ces végétaux fascinants déjà présents sur notre planète il y a 3,7 milliards d'années, d'aller à leur rencontre sur le terrain et de vous familiariser, peu à peu, avec cette flore abondamment présente sous nos pieds, tout au long des 2700 kilomètres de côtes du littoral breton.
    De grands noms de la gastronomie bretonne nous font l'honneur de partager avec nous une de leurs recettes, comme une invitation à introduire les algues dans nos assiettes, une invitation au voyage.
    Et, ce végétal sera peut-être l'aliment de demain, tant ses qualités nutritives sont grandes ?

    Après s'être penché sur l'importance prise depuis longtemps par les algues en Bretagne, cet ouvrage nous dévoile, dans un langage qu'il veut accessible à tous, 50 espèces communes des côtes bretonnes facilement reconnaissables et présentées avec le nom en français, latin et breton : 22 brunes, 24 rouges et 4 vertes.

    Page de gauche, la fiche d'identité (Description, habitat,utilisation, mode de reproduction répartition,répartition, milieu de présence, ...) Page de droite : aquarelles de Loïc Tréhin On trouve aussi des croquis et graphiques Et un peu d'histoire sur l'utilisation des algues dans le monde, le métier de goëmonier, l'utilisation des algues en pharmacie ainsi que la gastronomie.

    Alors, laissez-vous donc conduire par Jean-Pierre Nicolas et Loïc Tréhin dans le monde fabuleux des algues bretonnes !
    Jean-Pierre Nicolas a été professeur des écoles et directeur de la petite école (2 classes) de l'île de Batz (Nord Finistère) durant 7 années. Pris de passion par les algues à son arrivée sur l'île, il a beaucoup travaillé ce sujet avec ses élèves ; la diversité particuliérement riche des côtes batziennes s'y prêtant. Il a publié une brochure « Les algues » pour un jeune public ainsi que deux autres, l'une consacrée aux « Marées » et l'autre aux « Vents».

  • Ce nouveau recueil reprend le meilleur des légendes et des mystères de la ville de Paris. On y retrouve des récits amusants, édifiants ou terrifiants. Tout le monde y trouvera son bonheur ! Si les contes traditionnels sont à l'honneur et évoquent le Paris antique, médiéval et d'ancien régime, les mythes urbains plus récents ne sont pas oubliés : le fantôme de l'opéra, les crocodiles des égouts, les secrets de la Tour Eiffel...

  • Premier volume d'une collection sur les plantes bretonnes.
    Très illustré par les aquarelles de Loïc TREHIN. 50 plantes au total avec nom français, breton(s) et bien sût latin.
    L'ouvrage est certes résumé mais très précis : description, taille, longévité, période de floraison et aussi si la plante est protégée ou si elle a des vertus médicinales.


  • Tout comme le précédent ouvrage de cette collection, Coup de bambou entend faire une place artistique à un sujet naturaliste. En distinguant plus d'une soixantaine de bambous choisis pour leur intérêt historique, culturel ou naturel, puis en confiant leur « portrait » à un aquarelliste reconnu dans ce domaine rigoureux. On y raconte le bambou dans ses apports culturels en général, à travers récits, expressions, usages et objets.
    Caractéristiques et anecdotes de culture y sont clairement présentées. A la fois un ouvrage de plaisir esthétique et un exposé botanique qui réjouira les amateurs grâce à l'apport des meilleurs spécialistes du bambou en France

  • La Bénédiction des Courreaux (expression traditionnelle et consacrée, et non le Pardon) consistait au départ à faire venir des bateaux chargés des clergés de Larmor, Gâvres et Groix pour que, au milieu des fameux Courreaux, ils bénissent la mer et promettent aux pêcheurs une pêche fructueuse.
    En perte de vitesse aujourd'hui (Nombre de marins déclinant et baisse de la religion catholique), le pardon des courreaux a lieu en mer sur les bateaux au départ de Larmor Plage. Il concerne toute la population de pêcheurs de la Rade de Lorient, pas seulement Larmor mais aussi Lorient, Port-Louis et l'ile de Groix. Ce livre fait appel à la nostalgie des anciens, ceux qui ont connu le pardon des courreaux à ces heures de gloire.
    Cette année, le pardon se déroulera le 27 juin.

  • région charnière entre deux influences climatiques, terre d'élection de végétaux des plus contrastés, lieu de passage de milliers d'oiseaux migrateurs, le pays de lorient et son joyau que constitue l'île de groix sont truffés de trésors naturels.
    des dunes de kerguélen à la petite mer de gâvres en passant par les estuaires de la laïta et du blavet et les côtes sauvages de groix, cet ouvrage dessine un itinéraire haut en couleur destiné aussi bien au flâneur qu'au naturaliste.

empty