Langue française

  • Toutes les civilisations ont cherché à régler les moeurs sexuelles et ont institué des interdits pour régenter et ordonner la vie des êtres humains. À travers l'étude de la prohibition des pratiques incriminées, le présent traité analyse les choix sociétaux et idéologiques des civilisations. Sans prétendre à l'exhaustivité, mais en parcourant une très vaste gamme de cultures et d'époques différentes, l'auteur présente une grande variété de modalités réprouvées pour consommer le « fruit défendu ». Il examine les interdits majeurs et leur restitue le sens qui est le leur dans chaque contexte : comment comprendre la prohibition de l'inceste en Occident ? Quel est l'enjeu de l'interdiction des pratiques homosexuelles en terre d'Islam ? Pourquoi l'adultère est-il parfois toléré, voire recommandé ? Quels types de jugements moraux ou idéologiques sont à l'oeuvre dans la volonté de bannir les pratiques pédophiles ? Pourquoi ce qui est considéré comme une pratique « perverse » ou « déviante » dans certains peuples ne l'est-il pas pour d'autres ? À travers une perspective à la fois historique, culturelle, philosophique, sociologique et comparative, l'auteur replace, sans préjugé ni parti pris, lesdits interdits sexuels dans leur environnement culturel et religieux. Il analyse le permis et le prohibé des pratiques intimes dans des civilisations aussi diverses que celles hellénistiques, égyptiennes, hébraïques, chrétiennes, bouddhistes, baoulés, hindouistes ou musulmanes...

  • Dialogue entre un philosophe et une artiste, ce livre propose une double méditation - par des mots, par des images - sur les âges de la vie et les expériences cruciales de l´humanité. L´ouvrage se compose de douze chapitres, qui sont comme autant d´étapes qui rythment notre vie, dans ce qu´elle a de plus intime et de plus quotidien. En somme, c´est un livre qui aide à penser la vie au plus près, pour la vivre mieux.

    M. Comte-Sponville cherche un langage capable de porter en pleine lumière et raison l´expression du langage philosophique. Objectif atteint !

    François Nourissier, Le Figaro Magazine

empty