• En juin 2019, la France déclarait l'état d'urgence climatique. L'enjeu, initialement politique et économique, est devenu juridique et citoyen mais également médiatique. La crise climatique a appelé à de nouvelles formes de mobilisation de la société civile, le droit devenant le bras armé de cette lutte. L'objectif de la justice climatique est double. D'abord, lutter contre les inégalités créées par le changement climatique. Ensuite, sensibiliser la communauté internationale à la nécessité absolue d'agir de manière ambitieuse. C'est à l'étude de ces nombreuses actions en justice climatique que ce livre est consacré.

  • Alors que les glaces régressent, les Pôles se présentent comme les derniers bastions du froid. Depuis l'Antiquité, l'homme connaît leur existence et cherche ce qu'ils recèlent. Un pays réservé aux dieux ? La porte d'accès à l'intérieur de la Terre ? L'imaginaire est saisi.
    Des poèmes de Virgile à ceux de Hugo, des voyages de Pythéas à ceux des héros de Jules Verne, la quête des extrémités glacées du globe devient la quête mystique d'un lieu sublime et intouché, antichambre de l'au-delà.
    Voici l'épopée de l'exploration polaire à travers les yeux de ceux qui ont voyagé en rêvant. A l'heure du changement climatique, ce rêve fondra-t-il avec les glaces ? La réponse se cache peut-être dans cette quête d'absolu que déroule la formidable épopée de l'imaginaire.

  • Cahiers français ; la gouvernance des déchets Nouv.

    La société moderne produit de plus en plus de déchets. Les pouvoirs publics se sont saisi du problème et mobilisent plusieurs politiques publiques pour réduire la production de déchets, les gérer et les stocker ou encore les recycler mais aussi en soutenant les entreprises du secteur. Si tous les pays sont confrontés aux mêmes problèmes, les modèles appliqués varient. La France a récemment renforcé la priorité donnée à la prévention de la production de déchets pour favoriser la transition vers une économie circulaire et non plus linéaire. La prévention de la production ne permet pas seulement d'éviter les impacts environnementaux liés aux traitements des déchets, mais également de réduire les impacts environnementaux des étapes amonts du cycle de vie des produits.

  • Malgré le progrès des connaissances, les pratiquants sont le plus souvent démunis pour analyser le danger d'avalanche. Inspirés par le guide et nivologue suisse Werner Munter, avec le souci de répondre aux attentes du public français, les auteurs proposent des outils simples et une méthode fiable pour réduire le risque.
    À chaque nouvel accident d'avalanche, on invoque trop souvent la fatalité.
    Si nul ne peut encore prédire avec certitude le départ d'une plaque à un moment précis, on connaît de mieux en mieux les pentes, les situations et les comportements à risques.
    Dans ce manuel illustré par des dessins et de nombreuses photographies, Philippe Descamps et Olivier Moret proposent à tous les pratiquants de sports de neige une méthode accessible et des outils simples pour analyser le risque, faire les bons choix et éviter de se retrouver dans des scénarios dangereux.
    Leur objectif tient en une phrase : "En finir avec la boule au ventre, réduire le risque et retrouver le plaisir".

  • Premier ouvrage à faire le point sur les connaissances environnementale de la métropole Aix-Marseille Provence, ce travail mené par un collectif de chercheurs offre au lecteur une synthèse interdisciplinaire de « science locale » à la portée de tous : la ville, les sols, la biodiversité, la mer, le climat, les risques, les zones protégées, etc. Placée dans un contexte de changement global, cette référence académique est aussi une passerelle vers la société et l'économie.
    Conçu pour communiquer les données environnementales actuelles au plus grand nombre et dans un langage accessible, cet ouvrage permettra de mieux connaître la situation d'Aix-Marseille Provence par rapport à l'environnement, aux défis actuels du changement climatique, aux actions en cours et aux solutions à inventer.
    />

  • Ce livre très largement illustré est basé sur le cours d'histoire de Gustave Huffel (professeur à la prestigieuse Ecole des Eaux et Forêts de Nancy) de 1925. Commenté et complété jusqu'à nos jours, il relate 2000 ans de l'histoire des forêts de France : évolution des essences, surfaces, peuplements, modes de propriété, droit forestier, techniques sylvicoles et usages des forêts et du bois...

    Toile de fond de l'Histoire de France, la forêt connut des politiques très diverses, alternant notamment entre le long et le court terme. Jean-Marie Ballu et Georges-André Morin livrent une véritable analyse du cours d'Huffel, jusqu'alors inédit, qu'ils ponctuent de commentaires pour mieux comprendre les enjeux économiques et politiques. Ils complètent ce cours par un examen de la période de 1827 - promulgation du Code forestier - à 2012.

  • Franckushima

    Géraud Bournet

    Mars 2016 viendra nous rappeler que la catastrophe de Fukushima est loin d'être résolue. En cinq ans, la liquidation du désastre a en grande partie permis sa banalisation et son oubli généralisé malgré des conséquences environnementales, sanitaires et sociales déplorables. Géraud BOURNET est illustrateur indépendant. S'appuyant sur de nombreuses contributions, rencontres, et collaborations, il a regroupé dans FRANCKUSHIMA témoignages, textes originaux, interviews et documents, mis en forme et illustrés pour exposer, à travers la catastrophe de Fukushima, le risque nucléaire auquel nous sommes exposés en France.

  • Cet ouvrage offre une approche structurée de la conduite du changement. Les auteurs présentent un modèle opérationnel du changement autour de trois cycles principaux : le diagnostic, l'accompagnement et le pilotage. Pour chacun de ces cycles, ils présentent les méthodes et les outils nécessaires à la conduite des actions de changement : études d'impact, plan de communication, plan de formation, tableaux de bord, etc., et illustrent leurs propos par de nombreuses études de cas. Boîte à outils intelligente, cette 4e édition est entièrement mise à jour et enrichie d'un chapitre sur le changement agile.

  • Le souci environnemental né du constat d'une pression dommageable exercée par les activités économiques sur la biosphère a conduit à la multiplication d'initiatives et de régulations destinées à endiguer les destructions. À la mise en économie de l'environnement qu'effectuent de fait les activités économiques quand elles prélèvent des ressources, répondent les efforts de la théorie économique pour penser ces questions et l'élaboration d'instruments de politique économique destinés à intervenir.

    Cet ouvrage pluridisciplinaire (économie, sociologie, histoire, STS) explore les multiples facettes de ces mises en économie de l'environnement (par l'exploitation, par la théorie économique et par les politiques environnementales) à partir d'analyses historiques et contemporaines destinées à en montrer les enjeux, limites et opportunités.
    Le bilan reste contrasté, ces différentes façons de faire l'économie de l'environnement pouvant tendre à négliger les spécificités biogéochimiques de la nature jusqu'à faire l'économie d'une prise en compte ambitieuse de l'environnement.

  • Comme l?anthropologue en un sens, le designer, l?architecte ou l?urbaniste partent du terrain vers les paillasses du laboratoire, l?établi de l?atelier ou le bureau de l?ordinateur pour élaborer des formes. Publié à l?occasion de la triennale du design de Milan, cet ouvrage explore à travers 9 projets comment la discipline qu?est le design lorsqu?elle s?attache à considérer la nature, l?écologie et les environnements, déplace les frontières des pratiques : du terrain vers la réflexion, des faits scientifiques à leur représentation ou leur activation, de la métropole vers la Réunion, de la France vers l?Asie, l?Amérique du Sud...

  • "La crise du coronavirus a démontré à quel point nos sociétés sont fragiles et vulnérables. Cette vulnérabilité provient de la construction d'une économie basée sur la croissance du profit qui conduit à la surexploitation des ressources, à une perte dramatique de biodiversité, aux changements climatiques et inégalités sociales. Cet ouvrage propose une nouvelle économie qui devra s'insérer dans l'écosystème terre, source d'inspiration pour optimiser la circulation de l'énergie, le recyclage de la matière et prendre en compte la diversité. Elle nécessite une véritable démocratie participative pour recentrer l'économie localement comme un service à la personne. Annulation de la dette et revenu de base universel conduiront à la libération du temps nécessaire à l'individu pour s'impliquer socialement, recréer la convivialité et prendre soin de la planète."

  • Bien qu'il soit intégré à l'écosystème forestier, le gibier surabondant peut menacer le renouvellement de la forêt. La première nécessité pour le forestier soucieux de régénérer ses parcelles est donc de reconnaître les dégâts commis par la grande faune. Ce guide apporte tous les éléments pour établir un constat solide de déséquilibre puis propose des solutions pour rétablir l'harmonie entre forêt et animaux. (Avec flashcodes pour reconnaitre les cris de la grande faune et vidéos pour identifier leurs comportements)

  • Les pays en transition vers l'économie de marché que sont le Cambodge, le Laos et le Vietnam n'échappent pas au mouvement d'urbanisation accélérée que connaît actuellement l'ensemble de l'Asie du Sud-Est. Ils rencontrent cependant des problèmes particuliers, tant sur le plan du fonctionnement que des modes de développement urbain, du fait même de l'ambiguïté de leurs structures politico-administratives. L'ouvrage met ainsi en évidence la spécificité des processus d'urbanisation en cours, les logiques d'action qui les portent et les solutions originales proposées par les pouvoirs publics dans des villes telles que Phnom Penh, Vientiane, Hanoi et Hô Chi Minh-Ville. A travers les exemples de Bangkok et de Chiang Mai, le modèle d'urbanisation thaïlandais, emblématique du libéralisme économique, est examiné en contrepoint.
    />
    Pour chaque pays, les processus et dispositifs opérationnels sont analysés selon trois entrées :
    La gouvernance et la planification urbaine et territoriale ;
    Les questions foncières ;
    Les enjeux environnementaux et de conservation du patrimoine dans la mutation urbaine.

    En reconnaissant la transition urbaine comme un vecteur majeur de la transformation économique et sociale, l'ouvrage propose ainsi une lecture inédite de la reconfiguration des liens entre société et territoire à l'oeuvre dans les pays anciennement sous économie administrée.

  • Aujourd'hui, la certification ISO 9000 est le sésame qui peut ouvrir de grandes possibilités et représenter une perspective d'avenir à l'entreprise industrielle qui cherche un positionnement concurrentiel sur le marché !
    Ce livre décrit pas à pas la marche à suivre pour mettre en place sa certification ISO 9001. Vous apprendrez à :
    - mettre en place un système de gestion de la qualité efficace et efficient ;
    - garantir une amélioration des processus de travail ;
    - obtenir la confiance de vos partenaires en démontrant le niveau d'efficacité de la gestion de la qualité de votre entreprise ;
    - améliorer votre réactivité face aux opportunités du marché ;
    - fidéliser vos clients.
    Cet ouvrage se compose de deux grandes parties. La première présente la démarche de certification et le cadre du projet afin d'élaborer le cahier des charges.

    La seconde partie propose une méthodologie de mise en oeuvre d'un système de management de qualité, s'appuyant sur la méthode PDCA, pour le cas d'une entreprise industrielle.

    À mettre d'urgence entre les mains de tous les responsables qualité des entreprises industrielles !

  • Installée dans "le coude du fleuve Rouge", Hà Nôi compte parmi les plus anciennes capitales d'Asie du Sud-Est. Au fil des siècles, la ville s'est constituée sur un dense substrat de villages. Avec l'ouverture économique des années 1980, Hà Nôi rencontre de nombreux blocages pour s'étendre : l'absence d'un réel marché foncier, des densités très élevées, une politique d'autosuffisance alimentaire qui limite les expropriations et la contrainte hydraulique de ce delta très vulnérable.

    Depuis le début du nouveau millénaire, le changement de vitesse opéré par l'État et les promoteurs immobiliers dans la construction et la planification de la province-capitale pose le problème de l'intégration des villages qui s'urbanisent in situ, du maintien d'une ceinture verte et de la protection contre les inondations. La fusion ville-campagne, qui a toujours fait la spécificité du delta du fleuve Rouge, semble remise en cause.

    A partir d'un riche corpus de cartes et d'études de terrain, cet ouvrage collectif montre comment l'urbanisation au ras des terroirs est confrontée à l'urbanisation "par le haut", la métropolisation. Combinant les approches disciplinaires à plusieurs échelles spatiales et sociales dans une perspective dynamique, il permet de mesurer l'impact des grands projets de développement urbain sur la vie des villages intégrés dans la fabrique de la ville, et de replacer la strate villageoise périurbaine comme acteur à part entière de la diversité socio-démographique de cette métropole en formation.

  • Les conflits entre les humains et la faune sauvage existent depuis l'aube de l'humanité. En Afrique, ces conflits sont devenus plus fréquents et plus graves au cours des dernières décennies en raison de l'augmentation de la population humaine, de l'extension des infrastructures routières et du développement de l'agriculture et des activités industrielles. La présente publication a été réalisée pour faciliter la coexistence entre les humains et la faune sauvage et aider les communautés affectées par les conflits à appliquer de bonnes stratégies de gestion. Cet ouvrage qui met l'accent sur les grands herbivores et carnivores expose la problématique générale, décrit différentes méthodes de gestion des conflits et présente un cadre décisionnel en trois étapes. Cette publication, finalisée lors d'un atelier rédactionnel organisée par la FAO et la Fondation internationale pour la sauvegarde de la faune (Fondation IGF) en janvier 2008, est destinée aux populations locales, aux paysans, aux gestionnaires de la faune, aux acteurs du développement et aux chercheurs, aux autorités locales, régionales et nationales, ainsi qu'à tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur le sujet.

  • L'impératif de protection de l'environnement, tel que garanti par la Charte de l'environnement, pouvait paraître porteur d'aspirations ambitieuses propres à réformer les pratiques administratives et les conditions d'exercice du pouvoir, afin notamment de renforcer le potentiel environnemental des acteurs publics. Mais, à l'échelle de la commune, pourtant pertinente, dans l'exercice de polices, du moins prometteuses, l'ambition affichée ne semble pas avoir produit les effets escomptés. Il n'y a pas eu de revalorisation de l'ordre public général permettant une préservation globale de l'environnement à l'échelon communal. Et de manière générale, l'adaptation des mécanismes de la police municipale à la matière environnementale semble laborieuse et s'opérer avec lenteur. Il en est ainsi tant en raison de la logique de l'indépendance des législations qui a longtemps guidé le juge, que de l'interprétation restrictive qu'il fait de l'obligation d'agir ou encore de sa vision étroite du concours de police qui se traduit par le développement des polices étatiques exclusives. La marginalisation du maire est de nouveau accentuée par le développement de l'intercommunalité. Et la contribution du maire à la mise en oeuvre du principe de participation est encore trop limitée pour que son rôle environnemental en soit revalorisé.

  • "Comment améliorer la pertinence de ses créations quand on doit intégrer dans son design de plus en plus d'informations ? Face aux enjeux de demain, l'approche systémique du design permet-elle la cohérence du projet ? La prospective peut-elle aider à mieux concevoir ? Découvrez de nouvelles méthodes d'analyse de designs, illustrés par de nombreux cas pratiques provenant des parcours professionnel et universitaire de l'auteur."

  • L'explosion démographique de ces dernières décennies et les conséquences sur notre planète Terre nous obligent à revoir notre système et à nous positionner quant aux attitudes à adopter pour protéger notre environnement. Les questions du développement durable et de la biodiversité sont au centre de nombreux débats et prises de positons reflétant l'urgence de la situation.
    Ce livre en partenariat avec WWF, première organisation mondiale de protection de la nature, se concentre sur une question essentielle : comment faire cohabiter nature et urbanisme?
    Geoffrey Galand, architecte et urbaniste, a été missionné par WWF pour traiter cette question, apporter des solutions réalisables à l'échelle de la ville, du quartier puis individuelle. S'appuyant sur des exemples de réalisations et illustré de belles photos, ce livre a pour objectif d'informer, de sensibiliser le grand public sur cette question et de l'impliquer dans les solutions à apporter.

    Un beau livre écologique.

empty