• Soixante-dix ans de combats, de passion et d'engagement au service de la justice et de la cause des femmes. Et toujours la volonté de transmettre aux nouvelles générations le flambeau de la révolte. Parce que l'égalité entre hommes et femmes est loin d'être acquise. Et parce que naître femme reste une malédiction dans la plupart des pays du monde.
    Avec son amie Annick Cojean, la célèbre avocate revient sur les épisodes marquants de son parcours rebelle : son enfance en Tunisie dans une famille juive modeste ; son refus d'un destin assigné par son genre et son rêve de devenir avocate ; sa défense indéfectible des militants des indépendances tunisienne et algérienne soumis à la torture ; son association, Choisir la cause des femmes ; et, bien sûr, ses combats pour le droit à l'avortement, la répression du viol, la parité.

  • Robert Badinter occupe une place aussi singulière qu'importante au sein de la société française. Un homme juste. Celui qui a aboli la peine de mort et qui, à ce titre, figure déjà dans les livres d'histoire.
    Avocat, professeur d'université, ministre de la Justice, président du Conseil constitutionnel, sénateur, essayiste, Robert Badinter s'est toujours refusé à écrire ses mémoires, lui qui aime tant cultiver le secret. Qui sait que son destin s'est joué un jour de février 1943 quand, à Lyon, la Gestapo a arrêté son père ? Qui connaît la véritable nature de sa longue amitié avec François Mitterrand ? D'où vient cette volonté tenace de combattre l'injustice ? Comment devient-on la dernière icône de la gauche française ?
    Robert Badinter s'est confié aux auteurs, l'une historienne, l'autre journaliste, expliquant en particulier ses combats. Répondait-il à toutes leurs questions ? À sa façon. D'où ce portrait, cet essai biographique à la fois fouillé et critique d'un personnage hors du commun.

  • S'il fallait réunir l'ensemble des lois en vigueur en France, elles représenteraient un livre de 23 000 pages. Avec humour et érudition, Bruno Fuligni en présente les plus folles.
    Sait-on qu'on risque aujourd'hui davantage à ramasser un champignon en forêt qu'à recruter un tueur à gages ? Que la France continue de verser une pension d'Ancien Régime qui remonte à 1738 ? Qu'un décret de 2008 nous autorise à éviscérer les ragondins ? Et qu'en vertu d'un arrêté du 13 juillet 1951 pris au nom de François Mitterrand, « les signes d'hermaphrodisme, l'absence ou la perte du pénis rendent inapte à tout emploi outre-mer » ?...

    Une balade à travers le maquis du droit, pour en débusquer la poésie absurde et ce qu'il révèle de notre histoire.

  • Rédigée le 5 septembre 1791, la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne est aujourd'hui considérée comme l'un des textes fondateurs du féminisme en France. Sur le modèle du pamphlet, Olympe de Gouges prend la plume pour défendre les droits civils des citoyennes et évoque la nécessité d'une égalité entre les hommes et les femmes. Modèle d'ironie et d'avant-gardisme, le texte pastiche ouvertement la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen mais affirme une volonté politique réelle : celle de voir les femmes accéder aux mêmes droits et à la même reconnaissance légale que les hommes.
    La présente édition propose également d'autres textes, brochures et extraits d'Olympe de Gouges, ainsi que des textes du XVe au XIXe siècle, qui, chacun à leur manière, prennent position pour les droits des femmes.
    Anthologie établie, présentée et annotée par Clélie Millner

  • Le livre de maître Mô

    Jean-Yves Moyart

    • Arenes
    • 16 Septembre 2021

    Jean-Yves Moyart était avocat au barreau de Lille, sa ville natale. " Avocat provincial ", comme il aimait à se décrire, pénaliste dans l'âme, il se donnait corps et âme à son métier. La nuit, il profitait de ses insomnies pour raconter les histoires qu'il avait vécues. Il les publiait sur son blog sous le pseudonyme de Maître Mô.
    Les récits les plus forts ont été rassemblés dans un livre - Au guet-apens - qui a suscité bien des vocations. Personne n'a su comme lui raconter l'humanité des prétoires. Ses histoires ont la force du réel. Si la fiction a besoin de vraisemblance pour être crue, la vie est capable de tout. La justice ordinaire est souvent extraordinaire.
    Ce livre, aujourd'hui épuisé, méritait une nouvelle vie. Cette troisième édition est augmentée de textes inédits. De nouvelles générations de lectrices et de lecteurs pourront ainsi découvrir le coeur immense de cet avocat humaniste qui " portait la peine des autres, se consumait pour eux et ne riait que de lui ", selon les mots de la chroniqueuse judiciaire du Monde Pascale Robert-Diard.

  • Le livre qu'un parrain corse voulait interdire, plus haletant qu'un roman noir Flics, juges, avocats, ils pensaient avoir tout vu. Ils sont restés sidérés par les ressorts de cette vendetta corse mûrie dans la tête d'orphelins fous de haine. L'histoire de trois fils qui, pour venger leurs pères, ont décidé de ressusciter la Brise de Mer, ce clan criminel mythique. On voyage de bars en palaces parisiens, du Bastia des années 1980, berceau de la Brise et de ses fondateurs, à Ajaccio et Marseille en passant par le Paris chic.
    On croise sur le chemin une matonne amoureuse et fan de polars, un espoir du football, un repenti vivant désormais sous une nouvelle identité, l'un des voyous les plus craints de l'île, alias " le Mat " (le fou), et des veuves inconsolables. Entre témoignages inédits, archives historiques, écoutes effarantes, Vendetta offre une plongée dans la criminalité corse et ses dérives mafieuses où rien ne s'oublie, rien ne se pardonne.

  • La cybercriminalité explose. Piratages de données, escroqueries, réseaux pédophiles...
    Nous sommes tous concernés, souvent sans le savoir.
    Le commandant Pierre Penalba, à la tête du premier groupe de lutte contre la cybercriminalité de la Police nationale, traque quotidiennement les criminels du Net. Dans ce voyage au coeur d'un monde inconnu et pourtant tout proche, il nous dévoile, de l'intérieur, leurs ruses, leurs procédés et le cynisme impressionnant qui guide leurs méfaits. Il nous livre aussi son expérience et ses conseils pratiques.
    Un document captivant sur cette société qui est désormais la nôtre, pour nous éviter d'en devenir les victimes.

  • « Dissimulation », « mensonge », « double jeu » : la taqiyya est, depuis trente ans, au coeur de la stratégie des Frères musulmans pour s'attaquer aux valeurs de la République.
    Ils oeuvrent, patiemment, à peser sur les décisions politiques, s'érigeant auprès de l'État et du public comme représentants exclusifs de la « communauté musulmane » pour l'homogénéiser. Pour Mohamed Sifaoui, cette taqiyya vise un seul objectif : leur combat pour le séparatisme.
    Comment en est-on arrivé là ? Qui sont vraiment ces islamistes ? D'où vient leur idéologie, aussi pernicieuse que dangereuse ? Fruit de plusieurs années d'investigation et d'observation de l'évolution de l'islam politique au sein de la société française, cette enquête journalistique inédite apporte toutes les réponses à ces questions brûlantes qui font débat.

  • Procureure de la République de Seine Saint-Denis, Fabienne Klein-Donati nous ouvre les portes d'ordinaire cloisonnées du plus grand parquet de France après celui de Paris.
    Parce qu'ils dirigent l'enquête judiciaire, au nom de la société, les procureurs sont confrontés chaque jour dans le 93 à une masse de faits et d'affaires sans équivalent sur le territoire.
    Tous les sujets sont prioritaires : la lutte contre les stupéfiants, les marchands de sommeil, la violence ordinaire, les mineurs, les agressions sexuelles. Les magistrats du parquet interviennent en urgentistes sur un ressort trop longtemps laissé à l'abandon.
    Ce livre est une plongée au coeur de leur métier et un témoignage saisissant sur les phénomènes criminels dont ils se saisissent.

  • Crimes passionnels, historiques, erreurs judiciaires, combats sociétaux...Toutes sortes de procès ont façonné l'histoire de notre pays et marqué les mémoires : Papon, Barbie, Courjault, Kerviel, Seznec, Outreau...
    À chaque fois, un homme, une femme a fait la différence. Les mots claquent, émeuvent, emportent. Maîtres Vergès, Halimi, Badinter, Dupont-Moretti se succèdent ici à la barre, prouvant qu'à défendre une cause ou un individu, c'est de l'humanité, avant tout, qu'ils se font l'avocat.

  • La référence du vocabulaire juridique depuis 50 ans.
    Le Lexique des termes juridiques 2021-2022 permet un accès simple et complet à toutes les définitions, aux concepts et aux notions clés de tous les domaines du droit. Avec plus de 6 000 entrées, l'étudiant à la recherche d'une notion inconnue ou oubliée pourra la découvrir ou se la remémorer et acquérir ainsi des certitudes ou automatismes, utiles à la rigueur du juriste.
    Cette 29e édition met en avant plus de 180 définitions en lien avec l'actualité juridique(réforme des institutions, procédure civile, environnement, justice pénale des mineurs...).
    Les références aux codes et aux grands arrêts permettent de faire le lien entre les définitions, les textes législatifs et la jurisprudence.

  • Cet ouvrage dépeint le côté sombre de l'économie et des affaires, celui dont on ne parle pas. Rigueur pédagogique, clarté et souci de donner à voir le phénomène dans toute son étendue, il s'impose d'emblée comme un livre de référence.

    En s'appuyant sur d'innombrables exemples, qui souvent laissent pantois, il décrit la délinquance protéiforme contournant les systèmes juridiques, les manipulations des marchés publics, la corruption, le blanchiment et l'intrusion de la criminalité. Ancien inspecteur des impôts, Noël Pons convie son lecteur à une balade singulière dans les coulisses des manoeuvres frauduleuses hexagonales et internationales. Il le guide dans le dédale organisé par les industriels de la fraude et des corruptions, lui en détaille les rouages, parfois simplistes, souvent diablement compliqués. Il retrace le cheminement des flux d'argent ainsi générés aux dépens des États et de chacun de nous.

    Il montre comment les comportements délictueux de certains « premiers de cordée » génèrent un circuit infernal qui les enchaîne inévitablement à la grande criminalité. Plus encore, en revenant sur d'innombrables « affaires », il révèle comment le venin des fraudes a finalement envahi toutes les strates de l'économie mondiale et de la société, au détriment de la collectivité. Car si la loi n'a plus d'importance, si la réalité des situations n'a plus d'importance, que reste-t-il qui vaille ?

  • La nouvelle édition de ce best-seller !
    Ce recueil tente de faire oeuvre citoyenne en donnant à voir ce qu'est aujourd'hui la Constitution de la République française alors qu'elle a été profondément réformée par la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008.
    Cette révision, sans conteste la plus importante depuis 1958, est de si grande ampleur, qu'à vrai dire on peut se demander si l'on n'a pas affaire à « une nouvelle Constitution ». L'une des innovations majeures de celle-ci réside dans la création d'une question prioritaire de constitutionnalité à l'article 61-1 de la Constitution. Cette procédure entrée en vigueur le 1er mars 2010 fait pénétrer la Constitution dans les prétoires et tend ainsi à faire du droit constitutionnel un véritable droit vivant.

  • Nikolaus Harnoncourt, chef d'orchestre autrichien, est l'un des artistes essentiels du XXe siècle. L'homme par qui la rhétorique est revenue au coeur des débats esthétiques a passé sa vie à secouer les traditions, porté par un esprit critique toujours en éveil, un élan vital des plus authentiques. Cet ouvrage fait renaître sa parole et son message. Ces entretiens, où il revient sur son parcours de chef d'orchestre, justifie ses choix et explique les raisons de sa quête permanente, sont en partie inédits. Ils ont été retravaillés et annotés pour l'occasion, dans le but de présenter au lecteur un ensemble cohérent et un portrait d'Harnoncourt tel qu'en lui-même, passionné et vibrant.

  • L'affaire Rambla : la malédiction du pull-over rouge, l'enfant victime qui devint tueur Nouv.

    Comment passe-t-on du statut de victime à celle de tueur ? Jean-Baptiste Rambla apparaît dans une affaire criminelle alors qu'il n'a que six ans. Le 3 juin 1974, il est témoin de l'enlèvement de sa soeur aînée, Marie-Dolorès qui sera assassinée par Christian Ranucci, l'un des derniers criminels guillotinés en France. L'affaire RANUCCI inspire à Gilles Perrault son best-seller, « Le Pull-Over Rouge », qui appuie la thèse d'une erreur judiciaire et qui aide grandement les partisans de l'abolition de la peine de mort dans leur juste combat.

    Mais à quel prix pour les RAMBLA ? L'opinion publique n'hésite pas à se retourner contre eux, considérés comme coupable de la mort d'un prétendu innocent ; esseulés et désarmés, ils ne perçoivent ni les tenants ni les aboutissants politiques d'un combat qui les dépasse. Les conséquences sont terribles.

    Trente ans plus tard, Jean-Baptiste Rambla tue deux femmes, Corinne Beidl en 2004, puis en 2007 Cynthia Lunimbu. Purgeant sa peine pour le premier meurtre, il obtient une libération conditionnelle qui lui permet de retrouver son fils, alors âgé de 8 ans. « 8 ans, c'est exactement l'âge qu'avait ma soeur Marie-Dolorès, lorsqu'elle fut enlevée devant moi » dit-il aux enquêteurs lorsqu'il est arrêté...

    Aurélie Joly et Frédéric David, ses deux avocats, racontent ainsi avec brio l'itinéraire sans balise ni secours, d'un enfant victime qui devint tueur, et plus largement la destinée d'une famille, victime collatérale d'un combat emblématique de la Vème république.

  • Après Parrains et Caïds, véritable « Who's who » du grand banditisme, voici le récit de leurs évasions. Un tour de France inédit des « belles » les plus folles, les plus cocasses, les plus dures, les plus kamikazes, les plus sportives, les plus rusées, les plus fraternelles, les plus aériennes et les plus amoureuses de ces trente dernières années.
    Vous y découvrirez comment des hommes enfermés à triple tour dans les pénitenciers les plus sûrs parviennent à fausser compagnie à leurs geôliers. Comment ils jouent leur vie et parfois celle des autres pour échapper à la prison. Comment ils exploitent toutes les failles de l'âme humaine - appât du gain, séduction, terreur - pour abréger leur isolement.
    Une enquête qui puise aux meilleures sources, celles de la police judiciaire et de la justice, pour raconter, à la façon du polar, cet instant souvent très bref où tout bascule : celui où le bandit brise les chaînes et s'arrache à son cachot.
    Un livre au coeur du monde carcéral qui donne un autre goût au mot « liberté ».

  • Un livre incontournable qui plaide pour que la prise de conscience actuelle autour des agressions sexuelles sur mineurs se transforme en avancée législative historique.
    Avant la rue, le premier lieu d'insécurité pour de nombreux enfants est le toit familial. C'est souvent un père, un beau-père ou un oncle qui va, des années durant, abuser d'un enfant dans le silence profond et verrouillé d'une famille. Aujourd'hui, près d'un tiers de l'activité de nos cours d'assises est consacrée au jugement de viols sur des enfants, commis majoritairement dans le milieu familial. Pour répondre à ces actes destructeurs pour les victimes, la loi pénale doit être réexaminée. En matière d'inceste tout particulièrement, les interdits doivent être posés clairement pour ne pas laisser de place à un faux débat sur le consentement de l'enfant, qui ne devrait jamais être abordé. Forte de son expérience de magistrate et des nombreux cas qu'elle a suivis, la juge Marie-Pierre Porchy s'élève contre ces lacunes légales. Elle condamne en outre un fonctionnement judiciaire inadapté au recueil de la parole fragile de l'enfant et qui peut, à son tour, devenir traumatisant au lieu d'être réparateur. Un livre fondamental et nécessaire pour comprendre ce tabou de notre société, faire évoluer notre droit et contribuer à une justice plus humaine.

  • Ils ont monté les plus gros braquages, ont pris part à des casses retentissants, se sont livrés au racket dans les beaux quartiers, ont trempé dans des règlements de comptes, la prostitution ou le trafic international de stupéfiants. Originaires des faubourgs de Tunis, d'Oran ou de Kabylie, ou bien fils d'immigrés venus chasser leur misère en France, ils ont laissé une empreinte profonde sur le « milieu » français, que l'on retrouve de la guerre d'Algérie au narcobanditisme des cités, de la chute des Corses à Pigalle à la mort de Francis le Belge sur les Champs-Élysées, de l'élimination du clan Zemour aux premiers millionnaires de la came. À coups de calibre, ils ont pris le contrôle du monde de la nuit, ont transformé le proxénétisme de rue en une industrie et sont devenus les maîtres des jeux clandestins.
    Ce livre est une plongée en eaux profondes, à la découverte de la pègre hexagonale issue de l'immigration. Fruit de vingt ans d'enquêtes sur les faits divers et de rencontres avec des témoins qui se confient pour la première fois, Maghreb Connection dévoile un pan inexploré du grand banditisme où se côtoient voyous hauts en couleur, tueurs, flics à l'ancienne et indics et où apparaissent des liens sulfureux avec les cercles dirigeants algériens et tunisiens.

  • La déclaration des droits de l'Homme et du citoyen Nouv.

    La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.
    Le commentaire de l'un des textes les plus connus de l'humanité : la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, chef-d'oeuvre de l'héritage des Lumières et produit de la Révolution de 1789.
    Dix-sept articles forment ce texte fondateur du libéralisme moderne. Chaque article est commenté à la lumière du contexte de son adoption, des discussions et débats qui l'ont entouré, mais aussi de son application actuelle par nos juges et gouvernants.

  • Enfance en danger

    Agnes Naudin

    Retour sur trois affaires : la mort d'un bébé par étouffement chez sa nourrice, le placement tardif en foyer d'une fratrie maltraitée et le viol d'un adolescent par un camarade de classe. En fil rouge, la violence subie dès le plus jeune âge, mais aussi les dysfonctionnements des institutions, incapables de protéger des enfants en danger...
    À travers ces trois enquêtes minutieusement reconstituées, Agnès Naudin livre sans filtre ses doutes et, malgré tout, ses espoirs, et dévoile en creux ses interrogations intimes de mère.

  • La France compte plus de 20 millions de salariés, tous régis par le Code du travail, mais la plupart méconnaissent son contenu. Rédigé de façon claire et simple, ce livre vous accompagnera tout au long de votre vie professionnelle, de la signature du contrat de travail jusqu'à la démission ou le licenciement, en passant par les questions essentielles de la rémunération, des congés ou des accords collectifs.
    Découvrez :
    Le B.A.-BA du Code du travail ;
    Les différents types de contrat de travail et les formalités d'embauche ;
    La législation sur la durée du travail, la santé, les nouvelles technologies et le licenciement ;
    Les formalités de départ de l'entreprise ;
    Les recours en cas de litige ;
    Les relations collectives au sein de l'entreprise ;

  • Soixante-cinq des plus grands noms de la magistrature, parmi lesquels François Molins, procureur général près la Cour de cassation, ou Jean-Michel Hayat, premier président de la cour d'appel de Paris, mais aussi des juges des enfants, des avocats généraux, des procureurs, des membres du Conseil constitutionnel, du Conseil d'État, du Conseil supérieur de la magistrature, qui officient aussi bien dans des tribunaux de commerce que dans l'antiterrorisme, à Paris en province et en outre-mer, prennent la parole et nous disent ce qu'est rendre la Justice au quotidien... Comment ? Avec quels moyens ?
    Chacune de leurs voix se propose de comprendre un pan des rouages de la machinerie judiciaire et de saisir toute la difficulté d'un métier où l'impartialité, l'intégrité, la recherche perpétuelle de ce qui est juste, font loi. Mais nos gardiens de la justice restent des hommes, faillibles parfois, sensibles - car l'humain n'est jamais loin, et s'il peut être la source de cas de conscience cornéliens, il est aussi ce qui permet d'apporter un peu de lumière dans une profession labyrinthique.

  • Nouveaux contes juridiques Nouv.

    Une nouvelle façon de dire le droit.
    Faire du droit en racontant des histoires, tel est le pari de ce livre qui exploite toutes les variétés du genre narratif, depuis le récit historique jusqu'au conte fantastique, en passant par le thriller policier, la dystopie et la fable animalière.
    Des fables modernes, amusantes et pédagogiques qui ressuscitent la tradition des contes philosophiques du XVIIIe siècle, et permettront aux praticiens du droit aussi bien qu'aux néophytes d'analyser les grands jeux juridiques contemporains.

empty