Littérature générale

  • Shirley

    Charlotte Bronte

    La province du Yorkshire subit en 1812, la première dé- pression industrielle de l'Histoire. Dans la petite paroisse de Briarfield, plusieurs destins vont se croiser. La jeune Caroline Helstone, fille du pasteur, est éprise de son cousin Robert Moore, manufacturier dont les filatures tournent à vide, nullement intéressé par un mariage peu lucratif... jusqu'à l'arrivée dans la ville voisine, Shirley Keeldar, une héritière vive et entreprenante, dont le ca- ractère charmera plus d'un habitant du Yorkshire ...

  • L'instinct de mort

    Jacques Mesrine

    Jacques Mesrine enchaîne cambriolages, braquages, enlèvement et évasions... Il devient " Ennemi public n° 1 " dans les années 1970. Il est arrêté en 1973. Emprisonné dans les quartiers de haute sécurité (QHS) de la Santé et de Fleury-Mérogis, il rédige son autobiographie - L'instinct de mort - dans laquelle, avant même d'être jugé, il assume l'ensemble de sa " carrière ". Le 8 mai 1978, Mesrine s'évade du QHS de la prison de la Santé en compagnie de François Besse - une évasion spectaculaire... Il entame une cavale ponctuée de braquages. L'un de ses objectifs est aussi, par ses actions, de lutter pour la suppression des QHS. Le 2 novembre 1979, Mesrine " le Grand " comme l'ont surnommé les membres de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI), est tué par l'antigang, au volant de sa BMW, porte de Clignancourt à Paris. Depuis cette mort, Jacques Mesrine est considéré comme une légende dans notre pays, et une idole chez les jeunes...

  • Hybridations problématiques dans les littératures de l'Océan Indien L'usage indistinct de la notion d'hybridation dans les discours académiques et politiques de célébration du multiculturel, du métissage et de la créolisation n'est pas exempt de contradictions et d'interrogations. L'hybridation renvoie ainsi aussi bien à l'instabilité, à l'incertitude et à la mobilité associées aux identités liquides postmodernes qu'aux processus culturels de globalisation dont elle serait devenue la clé conceptuelle. Et si l'hybridation met au premier plan des aspects sans doute positifs tels que l'ouverture à l'autre ou le dialogue interculturel, elle le fait cependant au prix de bien d'autres occultations, comme l'intensification des inégalités économiques et sociales dans la nouvelle logique post-capitaliste ou encore l'abandon des individus à eux-mêmes face au processus imparable de privatisation des états. À la lumière de ce premier constat, l'hybridation ne serait-elle finalement qu'une « illusion » théorique dont les utilisations pourraient, de surcroît, s'avérer dangereuses ? Le présent volume se propose d'examiner les limites d'une célébration complaisante de l'hybridation, peu attentive aux particularités historiques propres à chaque contexte. Les littératures de l'océan Indien constituent un champ d'observation privilégié dans la mesure où elles donnent lieu à de profonds questionnements.

  • Je pérégrine depuis des années avec mon tambour et ma sanza dans les pays où l´on écoute des histoires. Je me retrouve souvent au bout du monde. Aujourd´hui, ces histoires font partie de ma vie et se mélangent volontiers avec des histoires vraies et des histoires de famille. C´est de ces bouts du monde-là dont j´aimerais vous parler : l´histoire de mon grand-père, le conte indien de l´homme qui broyait du noir, un poème de Birago Diop, un fragment d´épopée africaine de Blaise Cendrars, une adaptation du K de Dino Buzzati, le conte de l´homme qui court après sa chance, une histoire de langue des signes et quelques chroniques de voyage.

  • À la fois complice intellectuel et mécène de Karl Marx, Friedrich Engels (1820-1895), héritier d'une famille prussienne calviniste, endura une carrière dans le " maudit commerce " du coton afin d'assurer à son ami les ressources et la liberté nécessaires pour écrire Le Capital.
    Membre de la Bourse royale de Manchester, Engels menait la grande vie, buvait sec et s'adonnait à tous les plaisirs de l'existence : le château-margaux, la chasse au renard et la compagnie des femmes. Docteur Jekyll le jour, il était Mister Hyde la nuit, socialiste révolutionnaire en ménage avec Mary Burns, ouvrière irlandaise qui l'introduisit dans les milieux populaires. Cet écheveau de contradictions imprègne les oeuvres majeures de Marx, auxquelles Engels insuffla son expérience des rouages du capitalisme mondial, de la vie en usine et de l'insurrection armée.
    Puis, retiré du monde des affaires, il devint à la mort de son ami le gardien de l'orthodoxie marxiste, se consacra à ses propres écrits et au mouvement socialiste international en gestation. D'un bout à l'autre, la vie d'Engels épousa l'histoire révolutionnaire du XIXe siècle en Europe, des tavernes du Berlin hégélien à la grisaille de l'Angleterre victorienne, des barricades de 1848 en Prusse à la Commune de Paris, des taudis de Manchester au Londres doré des rentiers, en passant par la naissance de la social-démocratie allemande.
    Dans cette remarquable biographie, qui replace ce " second violon " hors de l'ombre tutélaire de Marx le virtuose, Tristram Hunt brosse en véritable conteur le portrait d'un héros balzacien qui parvint, envers et contre tout, à " faire sa propre histoire ".

  • L'album Dessins pour la paix "Cartooning for peace" accompagnera une exposition de dessins humoristiques de 25 caricaturistes du monde entier, appartenant au rassemblement « Dessins pour la paix. Cartooning for peace » créé en 2006 à l'initiative de Jean Plantu et de Kofi Annan.
    L'objectif des artistes regroupés autour de ce projet, est d'utiliser le dessin de presse humoristique et la caricature qui est au centre de leurs activités, pour oeuvrer à la paix, en fustigeant toutes les intolérances et en « construisant un pont » entre les peuples avec la seule arme du crayon. Le dessin de presse et la caricature sont pour eux un moyen d'expression libre et de communication immédiate, sans barrière linguistique, au service de la tolérance et d'une compréhension mutuelle entre les hommes.

empty