• La littérature du cancer de la prostate est aussi vaste qu'hétérogène rendant parfois difficile la comparaison des études et la réalisation de synthèses robustes. Les vérités d'hier ne sont plus celles d'aujourd'hui et des changements de paradigme sont intervenus récemment aussi bien dans les méthodes de diagnostic du cancer prostatique que dans sa prise en charge.
    Nous avons choisi par souci de clarté, et malgré l'absence de consensus et de standardisation internationaux de certaines définitions ou pratiques, d'utiliser un langage le plus homogène possible, issu des recommandations des sociétés savantes françaises (AFU, HAS, INCa, SIGU, SFR) et européennes (EAU, ESUR).
    L'objectif est de permettre au radiologue de bien comprendre les enjeux, la place et l'impact de l'IRM dans la stratégie de prise en charge du cancer de la prostate. La pertinence de réalisation et d'interprétation des examens IRM est optimale dès lors que l'on en maîtrise les indications et que l'on discerne la réflexion thérapeutique qui en découlera. L'aspect en imagerie de la prostate normale est extrêmement variable. De manière similaire à l'imagerie mammaire, tout l'enjeu pour le radiologue est de dépister les zones pathologiques au sein d'une architecture normalement hétérogène et changeante avec le temps.
    Ainsi, après l'exposition d'éléments d'anatomie et de radio-anatomie normaux, cet ouvrage est découpé en chapitres correspondant aux situations cliniques classiques indiquant la réalisation d'une IRM dans la pathologie maligne de la prostate. De nombreux schémas et images viennent illustrer les propos afin de mieux intégrer les données dans la pratique radiologique. Les images présentées ont toutes été réalisées sur une machine IRM 1,5T avec une antenne de surface. Des icônes mettent en valeur les éléments importants à retenir et d'autres alertent sur les pièges fréquents ou sur les erreurs à éviter. Des références bibliographiques récentes ou faisant référence sont incluses à la fin de chaque chapitre pour les lecteurs qui souhaiteraient approfondir leurs connaissances.

  • Le recours au scanner dans un bilan traumatique est devenu un fait quotidien.
    Cela impose une formation spécifique des radiologues. Cet ouvrage répond à cette nécessité de formation en tentant d'être à la fois pratique et exhaustif. Il s'agit de guider le radiologue, aux compétences nécessairement polyvalentes, à optimiser ses protocoles d'acquisition, à systématiser sa lecture diagnostique pour ne rien " rater ", et à orienter son compte rendu qui doit être clair, concis et précis pour guider les cliniciens dans le choix souvent urgent d'une stratégie thérapeutique.
    Chaque traumatisme est abordé par organe, illustré par une abondante iconographie et formaté en 3 parties : image typique en TDM ; pièges et difficultés diagnostiques ; impact thérapeutique. Ainsi, le radiologue urgentiste pourra trouver rapidement la réponse à sa question sans retarder la communication du bilan lésionnel. Des rappels anatomiques (présentés sous la forme de schémas) et physiopathologiques ont également été inclus pour faciliter la compréhension des mécanismes lésionnels.

empty