La haine de la culture ; pourquoi les démocraties ont besoin de citoyens cultivés La haine de la culture ; pourquoi les démocraties ont besoin de citoyens cultivés
Nouv.
La haine de la culture ; pourquoi les démocraties ont besoin de citoyens cultivés La haine de la culture ; pourquoi les démocraties ont besoin de citoyens cultivés

La haine de la culture ; pourquoi les démocraties ont besoin de citoyens cultivés

À propos

Tout le monde parle de culture, de formation, d'éducation. C'est devenu une doctrine laïque du salut permettant de résoudre tous les problèmes - de la lutte contre la pauvreté à l'intégration des migrants, du changement climatique à la lutte contre le terrorisme. Mais alors que la culture est devenue un slogan omniprésent dans notre société, les revendications culturelles sérieuses sont paradoxalement ressenties comme des provocations élitistes issues d'un âge révolu. Konrad Paul Liessmann, philosophe autrichien dont ce livre est la première oeuvre traduite en français, dénonce la barbarie intellectuelle engendrée par le primat de l'économie et de la technologie, particulièrement dévastateur depuis l'avènement du réseau informatique mondial. Réfléchissant au discours moralisateur du politiquement correct, qui confond instruction et compétences, il pointe un renversement des valeurs - mortel pour l'Europe - conduisant à une véritable haine de la formation classique du citoyen à la liberté.

Sommaire

Rencontrer des gens cultivés ? Non merci ! CULTURE ET ÉDUCATION. Se cultiver en lisant (Quand culture littéraire rime avec provocation). La mauvaise conscience (Otium et culture). Mais délivre-nous du mal (L'éducation, une religion sécularisée). De chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins (De la contradiction entre éducation et compétition). Vers une professionnalisation du métier d'enseignant ? (Notes sur un désastre). Changer grâce à l'éducation ? (Réflexions sur une clause de style). EN MARGE DE LA CULTURE. L'Europe vue sous l'angle des beaux-arts (De l'esthétique d'un continent). Rien de nouveau sous le soleil (Des innovations innovantes... ou pas). Connais ton selfie ! (L'autoportrait à l'époque de sa reproductibilité technique). Mille mains (À propos d'habiletés manuelles de tout type). La science n'est pas un art ! (Tracé de frontière). Ce qu'il reste de nous (De la valeur des déchets). DANS LES MÉANDRES DE LA POLITIQUE. Révolution et cruauté (De la dynamique des changements sociaux). L'avenir de la démocratie sociale (Un plaidoyer pour le retour de la politique dans la politique). Le citoyen et son parti (De la liberté, de la performance et de la responsabilité). Nos frontières (Entre ici et là-bas). Il est si commode d'être sous tutelle ! (Avons-nous besoin de nouvelles Lumières ?). Qu'appelle-t-on penser ? (À propos des intellectuels en temps de manque).

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782200627928

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    297 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty