Le droit d'auteur au temps du Front Populaire ; le nouveau paradigme du « travailleur intellectuel »

Le droit d'auteur au temps du Front Populaire ; le nouveau paradigme du « travailleur intellectuel »

,

À propos

Cet essai souhaite mettre en lumière la vision politique qui sous-tend la notion de droit d'auteur ' entre droit de la propriété et droit du travail, et rendre hommage au visionnaire que fut Jean Zay. Ministre sous Léon Blum, résistant à Hitler, fondateur du CNRS, de la Réunion des musées nationaux, de l'ENA et du Festival de cannes, ce réformateur engagé sera cruellement assassiné en juin 1944 à la suite de sa condamnation par le régime de Vichy.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Histoire du droit

  • EAN

    9782247155026

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    80 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    112 g

  • Distributeur

    Hachette

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Michel Bruguière

  • Naissance : 21-3-1964
  • Age : 55 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Professeur à l'Université de Grenoble II.

Jean Zay

  • Naissance : 1-1-1904
  • Décès :1-1-1944 (Mort il y a 76 ans à l'âge de 40 ans)

Jean Zay (1904-1944), jeune ministre de l'Éducation nationale et des Beaux arts du Front populaire, fut constamment attaqué par l'extrême droite comme républicain, juif, protestant, franc-maçon et désigné comme l'homme à abattre. En octobre 1940, il est condamné à la déportation par le tribunal de Clermont-Ferrand aux ordres de Vichy, emprisonné à Riom, jusqu'au jour où - le 20 juin 1944 - des miliciens le font sortir de prison pour aller le massacrer dans un bois.

empty