Farid Belkahia et l'école de Casablanca
Farid Belkahia et l'école de Casablanca

Farid Belkahia et l'école de Casablanca

À propos

L'artiste Farid Belkahia (1934-2014), de retour d'Europe où il a fait ses études à Paris puis à Prague, prend la direction de l'Ecole des beaux-arts de Casablanca en 1962. Il entame à cette occasion une expérience artistique et un travail de réflexion fondamentaux sur les nouvelles voies d'accès à la modernité. S'entourant d'une équipe qui partage sa vision, Farid Belkahia fait appel en 1964 à deux artistes marocains, Mohamed Melehi et Mohamed Chabâa, et à deux historiens de l'art, l'Italienne Toni Maraini et le Néerlandais Bert Flint.
Ces figures historiques ont évolué dans les lieux de pratique artistique moderne d'après-guerre en Europe et en Amérique du Nord. Ensemble, ils vont initier à l'Ecole des beaux-arts de Casablanca une pédagogie novatrice fondée sur la réappropriation des arts traditionnels et leur régénération, pour faire émerger une création artistique moderne ancrée dans la culture locale, émancipée des pratiques artistiques académiques et ouverte sur le monde.
C'est à travers cette expérience pédagogique partagée qu'une communauté esthétique dite "Groupe de Casablanca" va élaborer La modernité artistique postcoloniale au Maroc. Cette publication collective est réalisée à l'initiative de la Fondation Farid Belkahia à l'occasion de la présentation de l'exposition "Farid Belkahia et l'Ecole des beaux-arts de Casablanca. 1962-1974" à son musée Mathaf à Marrakech (Maroc) en 2018.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782370741295

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    206 Pages

  • Longueur

    31 cm

  • Largeur

    24.6 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    1 456 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Michel Gauthier

Michel Gauthier est né dans la banlieue de Montréal. Pendant ses études, il hésite entre deux passions, la médecine et la littérature, optant finalement pour la première, sans toutefois abandonner l'idée de renouer un jour avec la seconde. Aujourd'hui quinquagénaire, il partage son temps entre le stéthoscope et la plume.

empty