Le cinéma ou l'homme imaginaire ; essai d'anthropologie Le cinéma ou l'homme imaginaire ; essai d'anthropologie
Le cinéma ou l'homme imaginaire ; essai d'anthropologie Le cinéma ou l'homme imaginaire ; essai d'anthropologie

Le cinéma ou l'homme imaginaire ; essai d'anthropologie

À propos

L'art du cinéma, l'industrie du film ne sont que les parties émergées à notre conscience d'un phénomène qu'il nous faut essayer de saisir dans sa plénitude. Mais la partie immergée, cette évidence obscure, se confond avec notre propre substance humaine, elle-même évidente et obscure, comme le battement de notre coeur, les passions de notre âme. Avec le cinéma nous entrons dans les ténèbres d'une grotte artificielle. Une poussière lumineuse se projette et danse sur un écran ; nos regards s'y abreuvent ; elle prend corps et vie ; elle nous entraîne dans une aventure errante : nous franchissons les temps et les espaces, jusqu'à ce qu'une musique solennelle dissolve les ombres sur la toile redevenue blanche. Nous sortons, et nous parlons des qualités et des défauts d'un film. Interroger le cinéma, l'envisager dans sa totalité humaine, tel est le dessein du présent ouvrage.

Sommaire

Préface de la nouvelle édition - Avant-propos - Chapitre I : L'Avion, le Cinéma - Chapitre II : Le charme de l'image - Chapitre III : Métamorphose du cinématographe en cinéma - Chapitre IV : L'âme du cinéma - Chapitre V : La présence objective - Chapitre VI : Le complexe de rêve et de réel - Chapitre VII : Naissance d'une raison. Épanouissement d'un langage - Chapitre VIII : La réalité semi-imaginaire de l'homme - Orientation bibliographique - Index des noms cités

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma

  • EAN

    9782707302106

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    250 Pages

  • Longueur

    21.7 cm

  • Largeur

    13.4 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    280 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Edgar Morin

Né à Paris en 1921, d'ascendance judéo-espagnole, Edgar Morin est marqué par la montée du nazisme, les procès de Moscou, la marche vers la guerre. À 20 ans, il entre à la fois au Parti communiste et dans la résistance gaulliste. Après la guerre, il s'engage dans les luttes anticoloniales, brise avec le PCF ("Autocritique", 1959) et publie des études d'ethnosociologie appliquée à la France contemporaine. Directeur de recherches au CNRS, hôte de toutes les universités du monde, il est l'auteur d'ouvrages de sociologie ("La Rumeur d'Orléans", 1969) et de philosophie ("La Méthode", 1981-2006). Parmi les derniers parus : "Mon Paris, ma mémoire" (Fayard, 2013), "Journal 1962-2010" (Seuil, 2012), "Dialogue avec François Hollande" (L'Aube, 2012), "La Voie: Pour l'avenir de l'humanité" (Pluriel, 2012), "Au péril des idées", entretiens avec Tariq Ramadan (Presses du Châtelet, 2014).

empty