Un air d'Italie ; l'opéra de Paris de Louis XIV à la Révolution

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Un air d'Italie ; l'opéra de Paris de Louis XIV à la Révolution

Né à Florence vers 1600, l'opéra de cour se diffuse rapidement dans les autres villes de la péninsule avant de gagner la France, grâce à la politique culturelle de la reine Marie de Médicis, puis à celle du cardinal Mazarin, qui s'emploient à faire la promotion du spectacle italien durant la première moitié du siècle. En 1669, après plusieurs années d'expérimentations, l'opéra français voit enfin le jour lorsque Louis XIV fonde le premier théâtre d'opéra, destiné non plus à une élite courtisane, mais à un public payant son droit d'entrée. En accordant un « privilège d'opéra » au poète et entrepreneur de spectacles Pierre Perrin, le roi l'enjoint dès lors de former une troupe, de constituer un répertoire et de trouver une salle. Conçu « à l'imitation des Italiens », selon la formule des lettres-patentes, l'Opéra de Paris a pour mission de produire des « représentations en musique et en vers français », à Paris et partout dans le royaume, à l'exclusion de la Cour. Jusqu'à la Révolution, il ne cesse d'exercer sa mission dans une tension permanente entre référence à un modèle transalpin et affirmation d'une ambition nationale.

  • EAN 9782711874002
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 192 Pages
  • Longueur 28 cm
  • Largeur 23 cm
Relié
empty