Sociologie de la coopération internationale ; acteurs, enjeux et débats
Nouv.

Sociologie de la coopération internationale ; acteurs, enjeux et débats

À propos

Le 20 janvier 1949, par son discours d'investiture, le Président américain Harry Truman donna le top départ d'une nouvelle ère. En désignant des pays « sous-développés » et en dessinant les lignes d'un horizon de modernité pour tous, il favorisa la mise en place progressive de programmes et de projets administrés par un maillage dense d'associations, de fondations, d'administrations publiques et d'institutions supra-étatiques appelé complexe développeur international. Ainsi, depuis plus de 70 ans, des dizaines de milliers d'individus mettent en oeuvre une assistance internationale au nom de différents objectifs : développement, modernisation, lutte contre la pauvreté, accès à différents services de base dans le domaine de la santé ou de l'éducation, égalité homme/femme ou encore lutte contre le réchauffement climatique et développement durable. S'est ainsi dessiné depuis des décennies un vaste projet de transformation des sociétés du Sud qui ne fut pas sans impact sur nos propres sociétés. Ce manuel de sociologie de la coopération internationale a pour ambition de retracer l'évolution de ce long projet transformateur en mettant en exergue ses acteurs, ses enjeux et ses débats principaux. Dans un style clair et pédagogique, ce manuel richement documenté permet, en adoptant une lecture diachronique de la coopération internationale, de comprendre l'avènement d'enjeux essentiels au sein de nos sociétés actuelles ainsi que des nouvelles modalités de gestion des risques globalisés.

Sommaire

Chapitre I. Ombres et Lumières 1. Clarifications conceptuelles 2. L'héritage colonial.

Chapitre II. L'émergence du Complexe Développeur International 1. Du sous-développement au complexe développeur international 2. Mise en place du système onusien 3. Développer c'est Mo-der-ni-ser ! 4. Modernisation politique version libérale 5. La contre-modernisation soviétique, un contre-modèle ?

Chapitre III. Les Suds s'affirment 1. Non alignement et renforcement du système onusien 2. Dépendance et exploitation (néo)coloniale 3. Le développement autocentré 4. « Trois ans d'efforts pour mille ans de bonheur ».

Chapitre IV. De la triple angoisse au développement durable 1. La bombe humaine 2. La solution productiviste 3. Vers un développement durable Po SoCo.

Chapitre V. Les limites du Nord/Sud 1. Les premières décennies perdues du développement 2. Un Nouvel Ordre Economique International (NOEI) 3. Que faire, Dag ? 4. L'approche des besoins de base 5. Keynesianisme crépusculaire et endettement des PVD.

Chapitre VI. Sortir de l'impasse 1. Entre gris clair et gris foncé 2. C'est la faute à l'État ! 3. Orthodoxie néolibérale et néo-modernisation.

Chapitre VII. Les nouveaux courtiers du développement 1. Des nouveaux courtiers du marché du développement 2. La Révolution Associative Globale 3. Démocratisation du développement, développement de la démocratie.

Chapitre VIII. Développer c'est lutter contre la pauvreté 1. Pauvre Monde 2. L'intérêt pour la pauvreté au sein des institutions de Bretton Woods 3. L'Accord de Cotonou : entre OMC et DSRP 4. Les Objectifs du Millénaire pour le Développement Chapitre IX. Une aide internationale en mutations 1. Professionnalisation de l'aide internationale 2. Les ODD et la fin du Nord/Sud 3. Gérer les risques de la mondialisation

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Sociologie des organisations

  • EAN

    9782807333048

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    272 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    435 g

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Gautier Pirotte

Gautier Pirotte est sociologue au Pôle liégeois d'études des sociétés urbaines en développement (Pôle-Sud) ; il enseigne à l'Institut des sciences humaines et sociales de l'université de Liège (Belgique). Ses principaux travaux portent sur les secteurs associatifs d'Afrique subsaharienne et d'Europe de l'Est.

empty