L'architecture mobile (1958-2020) ; vers une cité concue par ses habitants eux-mêmes L'architecture mobile (1958-2020) ; vers une cité concue par ses habitants eux-mêmes
L'architecture mobile (1958-2020) ; vers une cité concue par ses habitants eux-mêmes L'architecture mobile (1958-2020) ; vers une cité concue par ses habitants eux-mêmes

L'architecture mobile (1958-2020) ; vers une cité concue par ses habitants eux-mêmes

À propos

: L'architecture mobile est le premier essai de Yona Friedman, paru en 1958 et tiré à une dizaine exemplaires destinés à des architectes, dont Le Corbusier. Ilfut réédité ensuite en 1961, 1963, 1968, enrichi à chaque fois de textes et dessins nouveaux jusqu'à l'édition de 1970, paru chez Casterman dont on a pu dire qu'elle constituait "le plus important manifeste de l'architecture moderne depuis la Chartre d'Athènes de Le Corbusier" (Michel Ragon). Notre édition rassemble tous les textes des différentes éditions et permet d'en suivre l'évolution et d'en identifier les strates. Yona Friedman, qui a fêté ses 96 ans en juin 2019, souhaite apporter quelques commentaires du XXIe siècle, à ce livre ancien, mais dont la richesse conceptuelle n'a pas encore été comprise à sa juste mesure.

Rayons : Arts et spectacles > Architecture / Urbanisme > Urbanisme

  • EAN

    9782841624683

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

Yona Friedman

Yona Friedman est né à Budapest en 1923. Il vit et travaille à Paris depuis 1956. Il a publié de nombreux livres, parmi lesquels : L'Architecture mobile (Casterman, 1970), Pour une architecture scientifique (Belfond, 1971), L'Univers erratique (PUF, 1994). Ses Utopies réalisables, publiées pour la première fois en 1975, ont été rééditées aux éditions de l'éclat en 2000 et reprises dans cette collection de poche. La Cité de l'architecture (Paris) lui consacre une exposition en avril 2016.

empty