Bachofen ; aux origines du droit Nouv.

Bachofen ; aux origines du droit

Résumé

L'oeuvre du juriste suisse Johann Jakob Bachofen reste aujourd'hui encore très peu connue, notamment en France. Et pourtant, il est difficile, sinon impossible, de saisir les enjeux du débat sur le mythe qui se déclenche en Europe dès le début du XIXe siècle, en vue d'une redéfinition de l'idée même de nation et du lien d'appartenance, sans tenir compte de cet auteur, des polémiques et des enthousiasmes suscités par sa méthode et ses recherches. En se proposant de remonter aux origines du droit et des institutions sociales, Das Mutterrecht, Le Droit maternel, l'ouvrage le plus connu de Bachofen, paru en 1861, avance, en effet, une thèse bouleversante : les premières sociétés humaines auraient été régies par un droit maternel, l'organisation patriarcale n'étant qu'une forme plus avancée, certes, mais plus tardive de l'évolution spirituelle et sociale de l'humanité. À l'aide d'une méthode comparative et en s'appuyant sur les témoignages offerts par la tradition mythologique, Bachofen parvient ainsi à remettre en question le caractère immuable et naturel de la famille patriarcale, telle que le récit biblique la représente, tout en montrant l'importance des rapports entre les sexes pour la compréhension de l'histoire sociale, culturelle et politique de l'humanité. Après avoir discuté les prémisses théoriques sur lesquelles une telle recherche repose, cette étude se propose de revenir sur le Mutterrecht, pour analyser de plus près l'image d'une société structurée, politiquement aussi bien que symboliquement, autour de la figure de la Mère et en dégager les enjeux du point de vue social. Au-delà de l'existence historique d'une telle société, l'hypothèse même d'une origine maternelle du droit ouvre la voie vers une autre lecture du social qu'il s'agit donc de retracer à travers les usages, les appropriations, voire les déformations dont les recherches de Bachofen ont fait l'objet dès la fin du XIXe et jusqu'à aujourd'hui, chez les théoriciens marxistes autant que dans la pensée réactionnaire et irrationaliste, dans le discours antisémite aussi bien que dans la réflexion féministe et notamment dans le courant de l'éco-féminisme américain.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782841869077
  • Disponibilité Disponible
  • Longueur 19 cm
  • Largeur 12 cm

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine > XIXe siècle

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Biographies / Monographies

empty