Le talisman

Le talisman (TRADUIT DU MALAYALAM (INDE))

Traduction DOMINIQUE VITALYOS  ''

À propos

L'humour mutin évoquant Albert Cohen ou les conteurs yiddish, la cocasserie des dialogues, les trouvailles romanesques, et surtout l'espèce de tutoiement espiègle et tendre pour dire la proximité de ces hommes et de ces femmes sous les saris, les dhotis et les turbans, font de ce Talisman un bonheur de lecture onze fois renouvelé Maître de la nouvelle et du roman court, Basheer nous plonge sans transition dans les parfums et les couleurs de son Kerala natal. Et si son grand sujet est l'amour, c'est à travers les situations les plus cocasses. Ainsi un militant tenté par le terrorisme se laisse circonvenir par la folle sensualité d'un fantôme jailli de la mer. Un chauve inconsolable succombe au bagou d'un marchand de talismans et découvre par inadvertance les vertus cachées de l'imposture. Une vieille inscription - " Je suis si fatigué, s'il vous plaît, ne me réveillez pas " - à la devanture d'une maison vide, nous apprend combien la solitude est un thème universel. Il y a chez ce Maupassant, ce Garcia Marquez indien, une drôlerie sagace, un brio enchanteur et pathétique, une fantaisie et une liberté de ton parfaitement rayonnantes. Ce qui est fascinant, dans l'univers de Basheer, c'est qu'on y entre de plain-pied, avec une familiarité et un enthousiasme qu'on a tout de suite envie de faire partager.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782843045776

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    209 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    230 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Vaikom Muhammad Basheer

Vaikom Muhammad Basheer (1908-1994) est né au Kerala. Il s'échappe de chez ses parents afin de participer au mouvement de lutte pour l'Indépendance de l'Inde. Il connaît la prison pour ses positions et activités politiques, puis passe de nombreuses années à voyager à travers toute l'Inde. Son existence a suivi de près la trajectoire mouvementée de son pays en chemin vers l'Indépendance. Le gouvernement indien lui a attribué le prestigieux prix Padmashri en 1982.

empty