Les dessins de champignons de Claude Aubriet

Les dessins de champignons de Claude Aubriet (édition bilingue français/anglais)

,

À propos

Les documents manuscrits de la famille des Jussieu, professeurs de botanique au Jardin du Roy puis au Muséum d'histoire naturelle (1710-1853) ont été acquis en 1858 par le Muséum après la mort d'Adrien de Jussieu. Conservés à la Bibliothèque centrale du Muséum ils forment un fonds riche d'informations pour l'histoire des sciences, particulièrement celle du Jardin et celle de la Botanique. Parmi les plus anciens, se trouve un portefeuille contenant 98 dessins de champignons (en couleur), réalisés vers 1730, par Claude Aubriet (c. 1665-1742) sous la direction d'Antoine de Jussieu (1686-1758). Claude Aubriet, peintre miniaturiste au Jardin du Roy, est connu pour la réalisation des illustrations des Elémens de botanique que publie Joseph Pitton de Tournefort (1656-1708) en 1694. Ces dessins sont loués pour leur précision par Carl von Linné lui-même. Les dessins de champignons par Aubriet furent exécutés à une période « clé » dans l'histoire de la mycologie, puisqu'en 1729, Pier Antonio Micheli publie dans son ouvrage fondamental (Nova plantarum genera) une étude précise des champignons, accompagnée d'excellentes gravures en noir et blanc. Les réalisations d'Aubriet, souvent soignées et fidèles aux modèles, sont précieuses car les représentations en couleurs de champignons sont rarissimes avant la fin du xviiie siècle. Elles témoignent en outre du regard que l'on portait alors sur ces cryptogames, qui apparaissaient bien mystérieux du point de vue de leur organisation, de leur reproduction et, pour tout dire, de leur « existence » même. Cette publication intéressera vivement les mycologues et contribuera à faire connaître Claude Aubriet. En outre, elle souligne le rôle décisif que les illustrateurs scientifiques ont toujours joué au cours de l'histoire. Docteur en Histoire et Philosophie des sciences (École des Hautes Études en Sciences Sociales), Xavier Carteret a étudié les travaux du naturaliste Michel Adanson (1727-1806) et l'histoire des classifications botaniques jusqu'à la fin du xviiie siècle. Il est également connu dans le domaine de la mycologie et de l'illustration mycologique. Docteur en Histoire de l'art moderne, Aline Hamonou-Mahieu a étudié pendant près de dix ans les collections de dessins et de vélins d'histoire naturelle de Claude Aubriet au Muséum national d'Histoire naturelle de Paris, à la Royal Horticultural Society et au Natural History Museum à Londres. Successivement employée par les Ministères de la Culture, de l'Enseignement et de la Recherche, de l'Éducation nationale, Aline Hamonou- Mahieu a écrit de nombreux articles pour des revues d'histoire de l'art et des sciences. The handwritten documents of the Jussieu's, professors of botany at the Jardin du Roy and subsequently at the Muséum d'Histoire Naturelle from 1710 until 1853, were acquired by the Muséum in 1858 after the death of Adrien de Jussieu. Kept in the main library of the Muséum, these collections constitute a rich source of information for the study of the history of natural sciences, in particular the history of the garden and of botany. The oldest documents include, e. g., a folder containing 98 colour plates of mushrooms prepared around 1730 by Claude Aubriet (ca. 1665-1742) under the direction of Antoine de Jussieu (1686-1758). Claude Aubriet, painter and miniaturist at the Jardin du Roy, is known for his illustrations in the Elémens de botanique published by Joseph Pitton de Tournefort (1656-1708) in 1694. Because of their quality, these plates have been used, e. g., by Linnaeus. These mushroom paintings were prepared in a key period in the history of mycology when Pier Antonio Micheli published in his fundamental work (Nova plantarum genera, 1729) a fine study on the fungi, accompanied by excellent engravings in black and white. The artwork of Aubriet, usually carefully done and clearly depicting the species, is precious because colour illustrations of mushrooms dating from before the end of the 18th century are very rare. They also reflect the lack of understanding at that time of the cryptogams, whose structure, reproduction, and existence in general, remained mysterious. The present publication will be of considerably interest to mycologists and will contribute to our acquaintance with Claude Aubriet. Moreover, it will underline the decisive role that scientific illustrations have played in the course of history. Xavier Carteret, doctor in history and philosophy of sciences at the École des Hautes Études en Sciences Sociales, has studied the work of the naturalist Michel Adanson (1727-1806) and the history of botanical classifications until the end of the 18th century. He is also known in the field of mycology and mycological illustration. Aline Hamonou-Mahieu, doctor of modern art history, has studied during almost ten years the collections of natural history painting and vellums of Claude Aubriet at the Muséum national d'Histoire Naturelle of Paris, and at the Royal Horticultural Society and Natural History Museum in London. Employed, successively, by the Ministères de la Culture, de l'Enseignement et de la Recherche, de l'Education nationale, Aline Hamonou-Mahieu has written numerous articles in journals on the history of art and natural sciences.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Nature & Plein air > Flore > Champignons

  • EAN

    9782856536544

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    330 Pages

  • Longueur

    34 cm

  • Largeur

    23 cm

  • Poids

    2 300 g

  • Distributeur

    Mnhn

Infos supplémentaires : Multilingue   Broché  

empty