La guerre des drones : le nouvel art de la guerre qui a boulersé l'équilibre géo-politique mondial

,

À propos

La guerre en Ukraine a mis en évidence la nouvelle révolution amenée sur le champ de bataille par les drones. Du plus complexe (le Predator) au plus simple vendu dans le commerce pour moins de 80 euros, les drones ont transformé la guerre conventionnelle comme la guérilla grâce à l'utilisation de l'intelligence artificielle qui permet même une attaque massive avec des essaim de drones. Par voie de conséquence, cette guerre, technologique à 100%, entraîne une concurrence acharnée entre les États-Unis, la Chine, Israël, l'Iran, la Turquie, la France et l'Allemagne.
Qui sera la prochaine superpuissance ?
Par exemple, l'armée ukrainienne a utilisé des drones à 100 euros pour détruire non seulement des centaines de chars russes à environ 2 million d'euros pièce, mais également des navires de guerre dont le prix unitaire dépassait les 80 millions!
Idem dans la bataille de Mossoul où les drones artisanaux de l'Etat islamique avaient transformé la vie des soldats et civils irakiens en enfer.
Avec son enquête approfondie, le journaliste Seth J. Frantzman vous emmène aussi bien au sein des services Action de divers pays qu'au siège de la CIA où cette nouvelle technologie est née, et qui a été utilisée la première fois pour retrouver...
Oussama Ben Laden. C'est également avec un drone que la CIA a tué à grande distance le commandant iranien Qasem Soleimani. Aujourd'hui, la Syrie, la Lybie, le Yémen, l'Ukraine sont surveillés en permanence par des drones, modifiant en cela les modes d'action des combattants au sol.
Autrefois fabriqués par seulement quelques pays, désormais les drones à bas coûts sont commercialisés par la Turquie, l'Iran, la Chine, Taïwan, alors que d'autres pays dépensent des millions pour développer des lasers et autres des champs micro-ondes afin de parer à la nouvelle menace "drones", que ce soit sur un champ de bataille ou dans les villes, pour un marché estimé maintenant à plus de 100 milliards de dollars. Du coup, les militaires dépenseront plus pour des drones que pour des chars.
Ce que révèle entre autres l'enquête de Seth Frantzman est que les futures guerres seront menées surtout avec des drones et ne seront gagnées que par les pays qui disposeront de la technologie la plus sophistiquée.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Politique et pouvoir > Police / Armée / Pompiers


  • Auteur(s)

    Seth J. Frantzman, Patrice Servage

  • Éditeur

    Jardin Des Livres

  • Distributeur

    Dilisco

  • Date de parution

    14/03/2023

  • EAN

    9782914569507

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    23.4 cm

  • Largeur

    14.8 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    437 g

  • Support principal

    Grand format

Seth J. Frantzman

Seth J. Frantzman est correspondant de guerre pour plusieurs journaux (dont le Jerusalem Post) et a couvert les conflits en Irak, en Turquie, en Jordanie, en Egypte et en Israël.

empty