Redneck Movies ; ruralité et dégénérescence dans le cinéma américain Redneck Movies ; ruralité et dégénérescence dans le cinéma américain
Redneck Movies ; ruralité et dégénérescence dans le cinéma américain Redneck Movies ; ruralité et dégénérescence dans le cinéma américain

Redneck Movies ; ruralité et dégénérescence dans le cinéma américain

À propos

Les Redneck movies représentent tout un pan du cinéma d'exploitation américain, très riche du milieu des années 1960 jusqu'au début des 1980. Lancé par 2 000 Maniacs , il triomphe avec Délivrance (1971) ou Massacre à la tronçonneuse (1974). Deux courants principaux se distinguent : le premier présente un univers violent de survie et de pauvreté, où tous les instincts les plus refoulés et brutaux émergent, avec des « tarés » en dehors des lois. L'autre tendance est moins sombre, avec des bons gars de la campagne un peu truands. L'ouvrage, richement illustré et enrichi d'entretiens, met les mains dans la boue pour découvrir à travers plus de cent fi lms cette Amérique étrange, dégénérée.

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma

  • EAN

    9782915083736

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    512 Pages

  • Longueur

    26 cm

  • Largeur

    21.5 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Maxime Lachaud

Journaliste, essayiste, réalisateur et
programmateur, Maxime Lachaud est l'auteur de Harry
Crews, un maître du grotesque (2007) et d'une
anthologie sur le cinéma Mondo coécrite avec Sébastien
Gayraud (Reflets dans un oeil mort, 2010). Grand
connaisseur de la culture du Sud étasunien, il sort en
2020 un long métrage Texas Trip : A Carnival of Ghosts,
coréalisé avec Steve Balestreri (2020). Il a publié chez
Rouge Profond Redneck Movies : ruralité et
dégénérescence dans le cinéma américain (2014).

empty