La représentation du contrat dans le cinéma anglophone

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

La représentation du contrat dans le cinéma anglophone

Le contrat, convention génératrice d'obligations entre personnes, traduit juridiquement des rapports - sociaux, économiques - et sa mise en oeuvre constitue l'un des fondements de toute organisation sociale. La représentation de ce lien de droit dans le cinéma anglophone constitue le premier axe des études rassemblées dans ce volume. La relation contractuelle s'intègre dans l'intrigue, la narration scellant les rapports entre les personnages, dans tous les domaines et dans tous les genres cinématographiques (policier, western, film historique, comédie, etc.). Mais, très vite, il apparaît que le rapport purement juridique laisse la place à d'autres relations contractuelles - plus intimes, parfois foncièrement illicites... Le contrat est également perçu comme modèle de la relation qui s'instaurerait entre le prescripteur (l'auteur, voire l'acteur) et le destinataire (le spectateur). Le contrat qu'on dit alors « spectatoriel », est, dans un second axe, l'objet de plusieurs des études réunies ici. Entre horizons d'attente, protocoles de lecture, jeux sur les habitudes du public, promesses de l'inscription dans un genre cinématographique, mobilisation d'une cinéphilie du spectateur, discours médiatiques sur les films, etc., c'est la pertinence de la référence contractuelle pour désigner cette relation diffuse entre un locuteur et un récepteur, accompagnant l'acte de création cinématographique, qui est alors interrogée.

  • EAN 9791030002232
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 397 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 17 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 814 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma > Faits de société / Actualité

Xavier Daverat

Xavier DAVERAT est docteur en droit, et professeur des universités. Spécialiste du Droit de la propriété intellectuelle, il enseigne à l'Université Montesquieu - Bordeaux IV. Il participe au centre de recherches CLAN (Cultures et littératures de l'Amérique du Nord) à l'Université Michel de Montaigne Bordeaux 3. Il a été, de 1990 à 1995, membre de du séminaire Art et représentation du Collège international de philosophie (CIPh).ÿIl est déjà l'auteur d'une monographie consacrée à John Coltrane qui avait paru en 1995 aux Editions du Limon.

empty